Tablette de chocolat au sésame caramélisé

Tablette de chocolat au sésame caramélisé

Peu de temps après la naissance de mon deuxième fils, j’ai reçu un message d’Audrey, une lectrice avec qui je converse par e-mail et via les commentaires, et qui voulait me recommander une recette tirée du blog La Belle au blé dormant. C’était une recette de tablette de chocolat au sésame avec des graines de courge, des graines de tournesol et du sésame caramélisé, que l’auteur du blog Nolwenn et Audrey elle-même avaient trouvées indispensables pour survivre aux premières semaines passées à s’occuper d’un nourrisson.

J’ai lu la recette et j’ai commencé par me dire que jamais de la vie je ne trouverais le temps ni la bande passante de préparer un truc comme ça, mais il faut croire que mon appétence pour le chocolat me ferait soulever des montagnes : n’arrivant plus à penser à autre chose, j’ai fini quelques jours plus tard par réaliser une version modifiée de la recette — avec le sésame seulement — en la décomposant en petites étapes à accomplir dès que j’avais quelques minutes à moi.

La fine amertume et le velouté du chocolat combinés au croustillant grillé du sésame caramélisé, c’était sublime, et je voyais d’ici que cette tablette ne ferait pas de vieux os sur le comptoir de ma cuisine.

Le projet « tablette de chocolat au sésame »

Un matin, j’ai fait griller les graines de sésame. Un peu plus tard, j’ai fait le caramel, ajouté le sésame, et réduit ce (délectable) caramel de sésame en pépites. Et le lendemain, j’ai dégainé ma thermosonde, tempéré le chocolat (si, si ! j’ai même tempéré le chocolat !), ajouté le sésame caramélisé, et versé le tout dans un étroit moule à cake.

Quelques heures plus tard, le chocolat avait pris ; j’ai démoulé l’épaisse tablette de chocolat au sésame et je l’ai découpée en larges tranches. A la première bouchée, mon coeur de chocophile a chaviré : c’était di-vi-ne-ment bon ! La fine amertume et le velouté du chocolat* combinés au croustillant grillé du sésame caramélisé, c’était un accord sublime, et je voyais d’ici que cette tablette ne ferait pas de vieux os sur le comptoir de ma cuisine.

J’ai refait cette recette plusieurs fois depuis, et j’ai même investi dans des moules à tablette en silicone pour avoir le plaisir de casser la tablette en petits carrés (on voit aux traces un peu plus claires sur cette photo que je n’avais pas bien tempéré le chocolat ce jour-là ; à ma décharge, le bébé pleurait). Certaines de ces tablettes de chocolat au sésame ont atterri directement dans mon estomac, les autres ont fait d’assez chics cadeaux gourmands — pour une jeune mère en particulier — et je dois dire avec plaisir qu’elles ont fait leur petit effet.

Je précise que si vous n’avez pas le temps ou l’envie de faire les tablettes, ne manquez pas de vous essayer à ce caramel de sésame : c’est très facile et c’est un délice en soi.

Participez à la conversation !

Avez-vous déjà fait vos propres tablettes de chocolat ? Quelle recette avez-vous réalisée et qu’avez-vous pensé du résultat ?

PS : Faites aussi ce délicieux chocolat au couteau, granola à la cannelle ou ces bouchées croustillantes, amandes et gingembre, et assurez-vous que vous savez comment déguster le chocolat !

* J’utilise par exemple le Guanaja 70% de Valrhona.

Tablette de chocolat au sésame caramélisé

Lire la suite »

Salade Otium aux radis rôtis et tagliatelles d’asperges

Salade Otium

Photos de Céline de Cérou.

Savez-vous ce que signifie Otium ? Otium, c’est le terme latin qui désigne le temps libre vertueux quand, affranchi de toute obligation, on se consacre à la contemplation et à cultiver son esprit.

C’est un concept qui est complètement dans l’air du temps et qui me parle beaucoup, à la lumière de mon vif intérêt pour le développement personnel et l’exploration de ma vie intérieure ces dernières années — une passion qui m’a conduite à créer mon podcast et développer une offre de coaching de vie pour laquelle je suis d’ailleurs sur le point d’être certifiée.

Lire la suite »

Tourte de Pâques aux épinards et chèvre

Tourte de Pâques aux épinards et chèvre

Parmi les plats français traditionnels servis à Pâques, il y a la tourte pascale et le pâté de Pâques, dont la belle pâte dorée cache une garniture dans laquelle se blottissent des œufs entiers. À l’origine, le but était d’utiliser le surplus d’œufs que les poules avaient pondu pendant le Carême, la période de six semaines qui précède Pâques et au cours de laquelle les Chrétiens s’abstiennent de consommer certains aliments, et notamment ceux d’origine animale.

J’adore les tourtes de Pâques : la préparation est simple mais créative, et ça fait son petit effet sur une table. La garniture de ces tourtes est souvent un mélange de viandes hachées et assaisonnées comme pour une terrine, par exemple un mélange de veau et de porc. Sans surprise, je les aime encore plus quand elles sont garnies de légumes, et en particulier avec de la verdure de printemps. Pour cette recette, j’ai préparé ma tourte pascale avec des épinards, mais si vous avez des feuilles de betteraves, du vert de blette, du kale, avec peut-être un peu d’oseille fraîche… tout ça fonctionnera à merveille.

Certaines recettes de tourte de Pâques utilisent des œufs durs dans la garniture*, mais ça fait des œufs qui sont quand même très cuits au final, donc je préfère former des petits “nids” dans la garniture et y casser des œufs frais. Avec du chèvre frais — autre délice de printemps — mélangé aux épinards, le résultat est une tourte merveilleusement moelleuse et parfumée, simple et élégante tout à la fois dans son apparence et ses saveurs.

Tourte de Pâques aux épinards et chèvre

Lire la suite »

Sablés de Pâques à la confiture

Sablés de Pâques à la confiture

Comme la plupart des petits Français sans doute, la boulangerie a joué un rôle primordial dans mon éveil à la gourmandise.

La boulangerie du coin de la rue était cet endroit mythique où on achetait son goûter après l’école, où on pouvait observer les adultes de très près dans la file d’attente pour la baguette du samedi midi, et où on allait chercher pour quelques centimes de bonbons à rapporter en douce dans sa chambre pour les partager avec sa sœur.

À l’heure du goûter, j’avais mes phases. J’ai eu une longue période pain au lait avec une barre de chocolat Milka, soigneusement dépiautée de son emballage (papier et aluminium à l’époque) puis enfoncée bien droite dans le petit pain. Je n’ai jamais aimé les pains aux raisins (beurk les raisins secs), mais les croissants aux amandes, ça me connaissait.

Sablés de Pâques à la confiture

J’aimais aussi passionnément les lunettes à la confiture, ces grands sablés ovales avec des bords festonnés, et deux hublots pour dévoiler la couche de confiture qui les assemble deux par deux (voir cette vidéo).

Lire la suite »

Mes Recettes de Pâques

Recettes de Pâques

Pâques approche à (très) grands pas et, comme je l’avais fait en décembre dernier avec ma sélection de meilleures recettes pour les fêtes, j’ai pensé qu’un billet pascal du même acabit pourrait vous être utile.

Si vous fêtez Pâques, vous suivez probablement déjà vos propres traditions, mais juste au cas où vous ayez envie d’essayer des idées nouvelles, voici mes recommandations pour un délicieux déjeuner de Pâques (plus ou moins) traditionnel.

Lire la suite »

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]