Gaufres liégeoises Recette

Mon enfance a été bercée par les gaufres de Liège qu’on achetait au supermarché, ces gros quadrillages briochés et perlés de sucre qui me semblaient infiniment supérieurs aux fines gaufres fourrées à la vanille (enfin, à l’arôme de vanille) qui avaient la préférence de ma soeur aînée et dont je me tenais éloignée avec dédain.

Je n’avais plus mangé de gaufres liégeoises depuis l’adolescence — en fait, ça fait des années que je n’achète plus de pâtisseries industrielles — mais elles ont fait un retour fracassant dans ma vie en début d’année, lorsqu’un microscopique Comptoir Belge a ouvert à un jet de caillou de chez moi, au 58 rue des Martyrs.

Ce stand propose des gaufres liégeoises cuites sous vos yeux, qui répandent un fumet envoûtant jusqu’au petit manège de la place Lino Ventura, ce qui est très malin commercialement parlant. Et la première fois que j’y ai goûté, j’ai failli tomber à la renverse.

Calendrier des fruits et légumes

Bien loin de sa cousine sous plastique à l’huile de palme, la gaufre de Liège artisanale et toute fraîche est un trésor de gourmandise, entre l’extérieur croustillant, l’intérieur tendre et filant comme une brioche, et les gros cristaux de sucre qui caramélisent aux entournures.

Et comme j’ai récemment reçu (voir note au bas du billet) de la marque Cuisinart un super Griddler — sorte de grill-plancha doublé d’une presse à sandwich — et les plaques à gaufres qui vont avec, il ne m’a pas fallu longtemps pour m’attaquer à ce monument de la gastronomie belge.

J’ai trouvé des tas de recettes sur Internet, avec des proportions tellement différentes les unes des autres que j’en perdais mon latin, donc j’ai fait comme tout Bac S qui se respecte en pareille situation : je me suis créé un petit tableau Excel comparatif mettant en évidence les proportions des différents ingrédients rapportées au poids de farine, et j’en ai tiré la formule qui me paraissait la plus adaptée à mon goût, c’est-à-dire plutôt moins sucrée et moins beurrée que la moyenne, sans toutefois rien perdre en gourmandise.

Ces gaufres sont une pure merveille, la recette ne présente pas de difficulté particulière, et la pâte se congèle parfaitement bien, ce qui permet de recevoir sa soeur aînée pour le goûter de façon impromptue, et sans effort aucun lui faire redécouvrir à elle aussi la gaufre de Liège telle qu’elle devrait être mangée : juste tiède, caramélisée, fondante, irrésistible.

Encore plus de recettes de gaufres !

Suivez mon tableau « waffles » sur Pinterest!

 

Note de transparence : Le Griddler et les plaques à gaufres m’ont été envoyés par Cuisinart France, par l’intermédiaire de leur agence de presse. Je précise par ailleurs que c’était le modèle que j’avais repéré et que je m’apprêtais à me faire offrir par mes parents pour mon anniversaire, quand il m’a été proposé de le recevoir gratuitement. Toutes les opinions exprimées ici sont les miennes.

Le Griddler Cuisinart, in situ dans ma cuisine.

Le Griddler Cuisinart, in situ dans ma cuisine.

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram !

Ajoutez le tag #cnzrecipes aux photos de vos réalisations. Je partagerai mes préférées !

Gaufres liégeoises Recette

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 4 minutes

Total : 2 hours, 45 minutes

Pour 15 gaufres.

Gaufres liégeoises Recette

Ingrédients

  • 12 g de levure de boulanger déshydratée (j'utilise la levure saf)
  • 200 ml de lait tiède (si vous trempez votre doigt, vous ne devez pas sentir de différence de température)
  • 500 g de farine T65
  • 10 g de sel de mer fin
  • 1 c.c. de cannelle moulue (j'utilise la cannelle fraîche de Cinnamon Hill)
  • 2 c.s. de cassonnade belge brune (de la vraie, par exemple la Candico) ou de sucre de canne non raffiné type muscovado
  • 2 gros oeufs bio
  • 150 g de beurre à température ambiante
  • 190 g de sucre perlé (comme pour les chouquettes ; le mien vient de chez G. Detou)
  • Huile de cuisson, pour graisser le gaufrier

Instructions

  1. Dans un bol, mélangez la levure et le lait et laissez reposer 15 minutes, jusqu'à ce que la surface devienne un peu mousseuse. (Si rien ne se passe, votre levure est probablement trop vieille ; recommencez avec un paquet fraîchement acheté.)
  2. Dans le bol d'un robot de type KitchenAid équipé du crochet pétrisseur (voir ci-dessous pour préparer la pâte à la main), mélangez à la main la farine, le sel, la cannelle et la cassonnade. Ajoutez les oeufs et le lait et mélangez à la main (je détache le crochet pétrisseur et je l'utilise pour mélanger) pour humecter le gros de la farine afin qu'elle ne s'envole pas partout lorsque vous allumerez le robot.
  3. Mettez le robot en marche et pétrissez à petite vitesse pendant 5 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit lisse et élastique et qu'ell ne colle plus aux parois du bol.
  4. Pâte 1
  5. Ajoutez le beurre.
  6. Pâte 2
  7. Pétrissez pendant encore 2 minutes, jusqu'à ce que le beurre soit entièrement incorporé. La pâte sera très collante.
  8. Pâte 3
  9. (Le pétrissage peut aussi être fait à la main. C'est plus de travail, évidemment, et l'incorporation du beurre demande un peu de persévérance. Le secret, c'est de ne pas perdre espoir -- la pâte finira par accepter de l'absorber -- et de se réjouir à l'idée d'avoir les mains très douces ensuite.)
  10. Couvrez le bol bien serré avec un torchon et laissez lever à température ambiante pas trop fraîche, à l'abri des courants d'air, jusqu'à ce que la pâte ait doublé de volume. Le temps exact varie en fonction de la température dans votre cuisine, mais il faut compter environ 2 heures.
  11. Pâte levée
  12. Incorporez le sucre perlé à la pâte -- elle va dégonfler, c'est normal -- de sorte qu'il soit réparti uniformément.
  13. Pâte avec sucre
  14. Divisez la pâte en 15 morceaux égaux d'environ 75 g chacun et formez des boules grossières. Laissez reposer à température ambiante 15 minutes avant la cuisson. (Voir la note ci-dessous si vous souhaitez conserver la pâte pour plus tard.)
  15. Préchauffez votre gaufrier à thermostat moyen-chaud ; sur mon Griddler, mes essais m'ont permis de situer la température idéale à 190°C (par rapport au thermostat maximum de 230°C).
  16. Huilez le gaufrier (inutile s'il est anti-adhésif) et déposez une boule de pâte au centre de chaque empreinte.
  17. Avant cuisson
  18. Fermez le gaufrier et laissez cuire 4 à 5 minutes, jusqu'à ce que les gaufres soient bien dorées.
  19. Après cuisson
  20. Retirez les gaufres (j'utilise une pince en bois) et laissez refroidir 5 à 10 minutes sur grille avant de les manger.

Notes

Vous pouvez mettre de côté tout ou partie des morceaux de pâte pour les faire cuire plus tard. Juste après avoir divisé la pâte, disposez les boules sur une assiette, couvrez avec du film plastique et mettez au frais jusqu'à 24 h. Retirez du réfrigérateur 15 minutes avant de les faire cuire.

Vous pouvez également disposer les morceaux de pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé ou d'un tapis de cuisson en silicone. Placez au congélateur 1 heure pour bien les raffermir, puis rassemblez-les dans un sac de congélation bien hermétique. Laissez décongeler à température ambiante pendant 3 heures avant la cuisson.

https://cnz.to/vf/recettes/biscuits-et-petits-gateaux/gaufres-liegeoises-recette/

Gaufres liégeoises

  • Ci san

    Merci pour cette recette! Je m’apprêtais justement à chercher comment faire des gaufres liégeoises car j’ai l’habitude de faire des gaufres avec la pâte liquide et ça ne me convenait pas. Ça déborde si on dose mal, sans compter qu’il faut nettoyer l’appareil après parce que ça a coulé partout! Je vais pouvoir ressortir le gaufrier. 🙂

    • Effectivement, pour avoir essayé les gaufres à pâte liquide pour commencer, je confirme que celle-ci est beaucoup plus facile à vivre !

      Cela dit, je compte aussi trouver une bonne recette de gaufre façon fête foraine, c’est tellement bon poudré de sucre glace !

  • rosine

    Pour ces gaufres, le sucre à chouquettes ne convient pas il faut prendre du sucre perlé gros calibre qui ne fond pas à la cuisson. On le trouve en jardinerie au rayon des farines pour map.

    • Merci Rosine pour cette précision. C’est du sucre à chouquette que j’avais sous la main et j’ai trouvé que ça fonctionnait très bien, mais je réessaierai volontiers avec le sucre que vous recommandez.

      • Adélaïde

        Merci Rosine, je vais aller voir ça. Même si je ne suis pas loin de la frontière belge, j’ai un peu la flemme de faire la route juste pour du sucre…. à moins de faire une pause au Mont-Noir chez Helios!

  • Je trépigne de joie en lisant ton billet. Je ne sais pas pourquoi les gaufres me mettent dans une telle transe. L’odeur qui émane du Comptoir belge de la rue des Martyrs a du m’ensorceler aussi : je suis aussi en pleine période gaufres (ça fait 3 mois que ça dure, c’est grave docteur ?)

    Il faut dire que je suis SFF (Sans Four Fixe) en ce moment,alors c’est chouette de pouvoir se tourner vers le moule à gaufre pour des douceurs maison.

    Ma recette de gaufres liégeoises est un peu mois sucrée (150g de sucre perlé) et beaucoup plus beurrée (250g – je crois que je vais tenter de diminuer un peu la prochaine fois)

    J’ai aussi testé les gaufres salées de pommes de terre râpées (façon rösti) et les gaufres type bruxelloises au sarrasin et des gaufres avec des morceaux de pommes caramélisés dans la pâte, servies avec du Brie

    J’ai même tenté la pizza-gaufre après être tombée sur le Will it waffle ?

    Ton appareil de cuisson l’air d’être une pure merveille. Tu as testé d’autres recettes avec ?

    • J’ai aussi fait des rösti gaufrés plusieurs fois, sur les conseils du livre Will It Waffle? et j’ai adoré ! On a aussi fait beaucoup (beaucoup !) de croque-monsieur avec, des sandwiches pita, des pancakes, et un peu de viande.

      Pour la quantité de sucre dans les gaufres, c’est marrant parce que j’avais aussi démarré avec 150 g de sucre perlé, et alors même que je préfère dans l’ensemble les choses peu sucrées, j’ai trouvé que là ça ne l’était pas asez. Peut-être que si tu diminues la quantité de beurre tu trouveras qu’il faut augmenter un peu le sucre, les deux jauges ne sont pas indépendantes…

      • Tu as raison, je vais tester en y allant prudemment dans les diminutions. De toute façon des gaufres light, ce n’est même pas la peine d’y penser…

        • Je suis assez d’accord : mieux vaut en faire moins souvent et/ou en manger moins, mais en faire des vraiment bonnes !

  • Aaah les gaufres… j’avoue que mon coeur ne balance pas, j’aime les 2 versions (pâte levée ou non) !
    La photo est sublime… je vais ressortir le gaufrier ce weekend et faire ces petites merveilles caramélisées !
    Le plus dur là dedans c’est d’attendre les 5 à 10 min de refroidissement… limite cruel quoi 🙂
    Tu me décomplexes totalement avec ton fichier excel, j’avoue moi aussi procéder à des calculs et comparatifs assez poussés sur certaines choses, mon côté perfectionniste sans doute…

    • Tu me diras ce que tu en penses ! En effet, le temps de refroidissement nécessite de trouver un petit truc à faire pour penser à autre chose. Et si c’est difficile pour nous, imagine pour un enfant de deux ans et demi ! 🙂

      • Ca y est recette testée ! J’ai fait la pâte ce matin, et conservé au frigo pour l’avoir à goûter après la séance de sport… tout travail mérite récompense 🙂
        Je suis très contente de la recette, c’est la première fois que je fais des gaufres à pâte levée donc j’avais une petite apréhension sur la consistance mais c’est parfait. Mon mari a trouvé un peu trop sucré mais pas moi, prochain coup j’essaie avec un petit peu moins de sucre perle pour voir.
        Pour les ingrédients, côté lait c’était moitié lait de millet moitié soja, et j’ai mis du levain fermentescible à la place de la levure (42 grammes) et rajouté un peu de jus de citron pour palier un éventuel goût trop prononcé de levure.
        J’ai quand même eu un vieux doute sur la quantité de beurre (ma balance déconne des fois) car ca a été long à incorporer et je me suis demandé si je n’en avais pas trop mis du coup, mais je crois que la machine à pain n’est pas hyper efficace pour pétrir…

        • Je suis ravie Mélodie, et merci de ton retour sur les modifications que tu as faites !

  • il faut que j’essaie, ça a l’air tellement plus simple qu’avec de la pâte liquide !!!
    j’adore ça mais après de multiples essais ratés, j’ai abandonné…

    merci pour cette recette !

    • J’ai fait un essai avec une pâte liquide mais la recette ne m’a pas plu. Mais je n’abandonne pas donc j’espère pouvoir partager une bonne recette bientôt !

  • sophie

    bonjour,
    tes gaufres ont l’air délicieuses! je vois que tu as également fait des croques-monsieur avec cette machine, aurais-tu une bonne recette de croque-monsieur à nous proposer? merci beaucoup!

    • Mes croque-monsieur sont tellement simples qu’on ne peut pas à proprement parler de recette, mais en gros, je prends de grandes tranches de pains de mie (j’en trouve un aux céréales et aux graines en magasin bio qui est très bon), je tartine l’extérieur de matière grasse (du beurre ou de la graisse de ventrèche si j’en ai), et à l’intérieur je mets une couche de comté en fines lamelles (taillées à l’économe), du bon jambon aux herbes du charcutier, encore un peu de fromage pour que ça adhère bien, et une bonne dose de moutarde. Je referme et je passe au griddler préchauffé 4 minutes. Voilà !

  • Remi

    Bonjour Clotilde,

    1er message mais loin d’être la première recette que je vais tester (et certainement approuver)
    Je voulais te demander, penses-tu que ces gaufres soient réalisables avec une Farine T150? ou alors devrais-je réaliser un Mix T150-T65 ou T150-Fécule?

    Merci d’avance et merci de retard pour toutes les bonnes choses que j’ai réalisé grace à toi

    Rémi

    • Merci pour ton gentil message, Rémi. En ce qui concerne le choix de la farine, j’ai peur que les gaufres soient trop denses avec de la T150, donc je recommanderais plutôt un mix, peut-être 1/3 de T150 et 2/3 de T65 pour commencer.

      Je ne saurais pas en revanche te conseiller sur l’usage de la fécule parce que je n’ai jamais essayé ce type de substitution. Ca m’intrigue, d’ailleurs, si tu veux nous en dire plus !

      • Remi

        Merci de ta réponse,
        Je me faisais la même réflexion quant à l’utilisation d’une farine complète dans cette recette.
        Pour ce qui est de la fécule, j’imaginais remplacer une partie de la farine par un produit type Ma**ena (pour ne pas le citer)
        Mais son utilité dans une pâte levée comme ici serait quasi nulle.
        Je me lancerais donc ce week-end dans la confection de ces gaufres =)

  • Floriane

    Mon Dieu, j’ai compris pas plus tard qu’il y a une heure ce que tu voulais dire par « odeur envoûtante » ; je suis passée devant le Comptoir Belge, quel délice ! Je n’ai malheureusement pas eu le temps de m’y arrêter, mais je compte bien y remédier ! Et merci pour cette recette de gaufres, cela fait plus d’une semaine que j’ai envie de l’essayer 😉

    • Oui, ça vaut le coup d’y retourner pour y goûter ! Je te recommande la gaufre « nature » : il y en a une au chocolat et une à la chantilly, mais le chocolat n’est pas assez noir à mon goût (du coup c’est un peu trop sucré) et la chantilly c’est un peu too much. 🙂

      • Floriane

        Effectivement, je me suis baladée de-ci de-là sur le net et j’ai vu quelques photos de gaufres assez impressionnantes ! Je suivrai ton conseil 😉

  • Titi

    <3 ça fait tellement longtemps que je cherche THE recette et aujourd'hui je me suis enfin lancée, excellent je ne pouvais espérer mieux 🙂
    Un grand merci à toi!

  • Adélaïde

    Bonjour, j’ai tapé « gaufres liégeoises à tomber », dans mon moteur de recherche et j’ai atterri ici.
    J’adore ta façon d’écrire et de raconter, ça a l’air de pétiller un max! Et j’ai craqué sur ta recette. Allez hop, aux fourneaux les enfants seront heureux d’avoir des gaufres au goûter (à moins qu’ils en aient envie pour le dessert).

  • Mia

    Bonjour Clotilde,
    me voici depuis 2 jours en possession du gaufrier Griddler sur lequel je bavais depuis la découverte de ta recette.
    J’ai une petite question à ce sujet.
    Je l’ai essayé hier (pour des gaufres de pomme de terre yummi yummi).
    Je constate qu’il a tendance à chauffer beaucoup plus sur la plaque du bas. Mes gaufres étaient donc bien cuites d’un côté et pas suffisamment de l’autre.
    As tu rencontré ce problème lors des premières utilisations?

    Je voudrais refaire les gaufres (déjà réalisées à hauteur de 100 pour une kermesse d’école, vendues en 15 minutes! Et cuites sur mon gaufrier seb de base. Cuisson parfaitement uniforme d’ailleurs. Ce qui n’est pas le cas avec le Griddler….:( ) Je crains seulement de rencontrer le même problème de cuisson. Et je crains surtout de devoir renvoyer l’appareil….ce qui ne m’enchante pas vraiment!

    Merci d’avance pour tes réponses et merci merci merci pour ce site pétillant et très documenté.

    • Hmm. Je n’ai pas ce problème : c’est vrai que les gaufres sont légèrement plus cuites d’un côté que de l’autre, mais la différence n’est pas suffisamment nette pour qu’on le remarque ou que ce soit un problème. J’ai bien peur qu’il faille solliciter le SAV…

      • Mia

        Merci Clotilde.
        J’ai du renvoyer l’appareil. En plus du problème de chauffe, le plastique de la structure a fondu après la première utilisation.
        J’ai depuis fait l’acquisition d’un gaufrier frifri dont je suis très très satisfaite 😉

  • Donato

    Bonjour et merci pour cette recette …
    La cannelle fessant partie de la liste des ingrédients … Je me demandais à quelle moments elle intervient dans la recette ?! 😉

    • Bien vu, merci ! C’est corrigé. On ajoute la cannelle en même temps que la farine (c’est en général comme ça qu’on procède pour les épices en pâtisserie, sauf pour la vanille qui est généralement infusée dans un liquide).

  • Nathalie

    Bonjour. J’ai testé (avec bonheur) votre recette qui m’avait tapé dans l’œil. Nous avons beaucoup aimé (surtout mon mari fan de gaufres liégeoises et qui m’a supplié pour que je me lance). Lors de la cuisson les graines de sucre perlé ont fondu (ce qui a contribué à cette odeur miammmm) et ont fait une espèce de caramel sur la gaufre. Est-ce normal ou cela vient-il de mon gaufrier (moul***x) assez standard sur lequel je ne peux régler la température? C’était malgré tout DÉLICIEUX, je voulais juste savoir par curiosité si c’était normal. Merci encore pour la recette, je la recommence tout à l’heure.

    • Oui c’est normal que ça caramélise ! Il ne faut pas que ça brûle, mais le caramel, oui oui oui !

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]