Le Meilleur de septembre

Lumière dorée du soir sur le Moulin de la Galette

Je ne sais pas vous, mais moi j’a-dore le mois de septembre. Bien sûr, l’été c’est super chouette, et j’aime quand Paris se vide et qu’on est bien tranquille. Mais tout ça ne fait que préparer le terrain pour mieux profiter de septembre, ses bonnes résolutions, ses nouveaux projets enthousiasmants, et la meilleure période de l’année pour les fruits et les légumes.

Je suis en mode « cuisine intense » en ce moment : avec l’aide de mon assistante Anne, nous développons et testons cinq à six nouvelles recettes par semaine pour mon prochain livre, Tasting Paris. Nous nous amusons bien, nous mangeons encore mieux, et j’ai hâte de partager avec vous le résultat. (En attendant, vous pouvez suivre nos essais à travers mes Instagram stories.)

Délices de septembre

Le Meilleur de septembre 2016

• La galette à l’épaule d’agneau du Bistrot de la Galette, du tout nouveau restaurant de Gilles Marchal, accompagnée d’une salade de mesclun parfaitement assaisonnée. Le menu propose des classiques de bistrot ainsi qu’une sélection de « galettes », qui sont des ronds de pâte feuilletée garnis de divers ingrédients, façon vol-au-vent.

(Le soir où nous y avons dîné, la rue était en travaux et ils avaient réquisitionné la chaussée pour en faire une terrasse provisoire, avec vue sur le Moulin de la Galette ; voir ci-dessus.)

La perfection faite tarte aux Petits Mitrons , une pâtisserie au style unique, rue Lepic. Leur pâte est recouverte de sucre très fortement caramélisé, et avec l’acidité des fruits, l’équilibre est parfait.

• Assises à la petite table en vitrine chez Miznon, mon amie Caroline et moi avons partagé de divins sandwiches à la ratatouille et à l’oeuf avec un « arbre de brocoli brûlé » en accompagnement. Oh que j’aime cet endroit !

• Les températures un peu folles qu’on a eues à Paris en début de mois méritaient bien quelques glaces, et chez Une Glace à Paris j’ai choisi l’époustouflante glace au caramel croquant.

(Quelle a été votre parfum de glace préféré cet été ? Mes recettes sont ici.)

Retrouvez mes adresses parisiennes préférées sur cette carte et rejoignez-moi sur Instagram vous y suivre au quotidien mes aventures culinaires.

Lectures récentes

When in French: Love in a Second LanguageUrban JungleTerroirsLa Gourmandise ne fait pas grossir

Plus de recommandations »

En ce moment, j’aime…

  1. Faire des sorbets 100% fruit dans mon extracteur de jus.
  2. Cette marque de vêtements espagnole qui a une boutique rue des Abbesses, près de chez moi.
  3. Maxence qui a sponsorisé en mon nom la tablette de chocolat Unicode (c’est ça l’amour.)
  4. Cet oreiller ergonomique.
  5. Cette chanson de Lost Frequencies et Janieck Devy.

5 Chouettes Liens

  1. Un très beau photo-reportage chez un boulanger-paysan en Bretagne.
  2. Anne Lataillade partage les grands axes d’une présentation sur le futur de l’alimentation qu’elle a eu l’opportunité de visionner.
  3. BlueBees, la plateforme de financement participatif au service de l’agriculture durable.
  4. Un artiste danois donne vie au papier.
  5. Cette exposition de la photographe Catherine Balet revisite les classiques de l’histoire de la photo avec son modèle Ricardo Martinez Paz, y compris le Petit Parisien à la baguette. (Lynchesque !)

Suivez-moi sur Twitter et sur Facebook pour plus d’articles et de trouvailles au fil des semaines.

  • graffie

    Alors ma glace pref de pref, depuis longtemps, à laquelle j’essaie régulièrement de faire des infidélités mais vers qui je reviens toujours, c’est « Péché Malouin », chez un glacier de Saint Malo : glace chocolat, avec des (gros) morceaux de nougatine, des (gros) morceaux de chocolat, et des coulées de caramel au beurre salé. Oui je sais c’est pas vraiment léger léger… mais on adapte les menus de la journée . .. en plus, c’est un nom prédestiné, non ?
    Sinon, pour les glaces maison, le sorbet fraise avec des variétés parfumées .

    • Ohalalala, ça justifie le voyage à Saint-Malo ! De quel glacier s’agit-il là-bas ?

      • graffie

        Sanchez ! (Dis, monsieur Sanchez, comme je te fais de la pub, j’ai droit à une glace gratuite s’il te plaît ?). Il est situé intra muros, et la tradition familiale est de faire un tour de remparts en dégustant la glace. Si en plus on peut voir le coucher du soleil, c’est encore mieux !

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]