Riz à la noix de coco et aux épices au rice cooker Recette

Si ce riz à la noix de coco et aux épices passe en boucle dans ma cuisine ces derniers temps, c’est avant tout grâce à Maxence.

Il y a quelque temps, mon cher et tendre a exprimé le désir d’acquérir un cuiseur à riz. Je vous l’avoue : au début, je n’étais pas pour. Du tout du tout. On pouvait très bien cuire le riz dans une casserole, pas besoin d’un appareil spécialisé, et de toute façon, où allait-on bien pouvoir le ranger ?

Mais je voyais qu’il en avait vraiment envie, et dans la mesure où 90% de l’espace de notre cuisine est occupé par mes trucs et mes bidules, la moindre des choses, c’était de le laisser s’acheter un rice cooker. (Et voilà, en une phrase, le secret de la longévité d’un couple.)

Maxence a donc fait des recherches ultra approfondies pour dénicher la perle des cuiseurs à riz (j’admire, n’ayant pas le tiers du quart de sa patience en la matière) et il s’est décidé pour ce modèle de chez Cuisinart, très esthétique au demeurant.

Cela fait maintenant quelques années que nous l’avons et je retire tout ce que j’ai dit.

Je suis une fan absolue de notre rice cooker. C’est mon ami et mon allié, c’est un bonheur de l’utiliser, et je lui ai ménagé une place de choix rien que pour lui, pour pouvoir le sortir facilement à chaque fois que j’en ai besoin, une fois par semaine au moins.

Je m’en sers essentiellement pour faire cuire le riz — la perfection faite riz, sans aucun effort et sans aucune exception — mais aussi pour cuire d’autres céréales, pseudo-céréales et légumineuses (à condition qu’elles ne contiennent pas trop d’amidon sinon ça mousse, ça déborde, et c’est très énervant), pour faire du porridge, ou pour cuisiner ce fabuleux porc braisé façon ramen.

Et aussi : pour préparer ce riz à la noix de coco et aux épices, une variation super facile sur le thème du riz à l’Indienne.

Riz à la noix de coco et aux épices au rice cooker : Une recette ultra simple pour préparer du riz à la noix de coco et aux épices au rice cooker en quelques minutes. Le parfait accompagnement pour un curry !

La recette est inspirée par un riz pré-assaisonné que j’avais repéré en magasin bio. J’étais tentée, mais en regardant la liste des ingrédients je me suis aperçue que j’avais tout à la maison, et que c’était plus économique et pas tellement plus compliqué de le faire moi-même.

Et en effet, il suffit de mélanger un bon riz basmati (j’achète généralement celui-ci) avec de la noix de coco râpée et quelques épices (cardamome, cumin et graines de moutarde pour moi, mais improvisez en fonction de ce que vous avez sous la main). On ajoute de l’eau, on allume le cuiseur à riz, et roule princesse.

Quelques minutes plus tard, quand on entend le joyeux petit clic du rice cooker et qu’on soulève le couvercle, on est accueilli par un riz merveilleusement parfumé, significativement plus gourmand qu’un riz nature, mais qui n’a guère pris plus de temps à préparer.

Ce riz à la noix de coco et aux épices, vous pouvez le servir pour accompagner votre curry préféré (comme par exemple ce curry de légumes ou ce curry de poisson rapide), ou déposer dessus un mélange de légumes sautés et peut-être un cuillerée de sauce au yaourt, pour un repas végétarien rapide et satisfaisant.

Participez à la conversation !

Possédez-vous un rice cooker ? Comment vous en servez-vous ? Une recette astucieuse pour en faire bon usage ?

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram !

Ajoutez le tag #cnzrecipes aux photos de vos réalisations. Je partagerai mes préférées !

Riz à la noix de coco et aux épices au rice cooker Recette

Préparation : 5 minutes

Cuisson : 10 minutes

Total : 20 minutes

Pour 4 personnes.

Riz à la noix de coco et aux épices au rice cooker Recette

Ingrédients

  • 190 g (1 tasse) de riz long de type basmati, blanc, semi-complet ou complet
  • 25 g de noix de coco râpée, si possible torréfiée (voir note)
  • Les graines d'1 gousse de cardamome
  • 1/4 c.c. de cumin en graines ou moulu
  • 1/4 c.c. de graines de moutarde
  • 1/2 c.c. de sel (facultatif ; voir note)
  • Menthe ou coriandre fraîche ciselée, pour servir

Instructions

  1. Rincez le riz dans plusieurs bains d'eau fraîche jusqu'à ce que l'eau soit à peu près claire. Egouttez soigneusement.
  2. Mettez le riz dans le bol du rice cooker, et ajoutez la noix de coco, la cardamome, le cumin, les graines de moutarde et éventuellement le sel.
  3. Riz, noix de coco et épices
  4. Ajoutez 240 ml (1 tasse) d'eau fraîche pour du riz blanc ; 360 ml (1 tasse 1/2) si vous utilisez du riz semi-complet ou complet. Mélangez.
  5. On ajoute de l'eau
  6. Vous pouvez préparer la recette à l'avance jusqu'à ce point (par exemple, le matin avant de partir travailler, ou une heure avant le repas). Le riz va absorber une partie de l'eau et cuira plus rapidement. C'est particulièrement recommandé si vous utilisez du riz semi-complet ou complet.
  7. Placez le couvercle sur le cuiseur à riz et allumez-le en mode "cuisson". N'ouvrez pas le couvercle pendant la cuisson.
  8. Lorsque le rice cooker passe en mode "maintien au chaud", laissez le riz reposer à couvert pendant 5 à 10 minutes de plus.
  9. Riz à la noix de coco et aux épices au rice cooker
  10. Remuez à la spatule pour séparer les grains. Goûtez, rectifiez l'assaisonnement, et servez chaud avec un peu de menthe ou de coriandre.

Notes

  • Je torréfie régulièrement un paquet de 500 g de noix de coco râpée en une fois, et je garde ça dans un grand bocal pour l'utiliser en pâtisserie, dans mon bol de granola, ou pour cette recette.
  • Ce riz est suffisamment parfumé pour qu'on puisse se passer de sel, mais on peut préférer en ajouter un peu pour souligner les saveurs.
  • Notez que différents rice cookers peuvent fonctionner de façon légèrement différente. Familiarisez-vous avec le mode d'emploi de votre propre cuiseur à riz et ajustez mes instructions en conséquence.

https://cnz.to/vf/recettes/legumes-et-cereales/riz-noix-de-coco-epices-rice-cooker-recette/
  • Palmira

    Excellente idée que ce riz bien que sans rice cooker… je pense que si j’investis dans un nouveau bidule chouette c’est moi qu’on chasse de la maison! D’ailleurs le mélange dont tu parles il est trèèès épicé tellement épicé que du coup ce n’est pas compatible avec les enfants. Donc une version plus apte pour nous. On va goûter sans tarder! Merci!

    • Nane

      J’aime beaucoup ce mélange, souvent servi avec un curry de légumes. Chez moi ça passe même pour les enfants, avec un accompagnement qui adoucit. Je suppose que c’est parce qu’ils ont l’habitude.

      • Palmira

        Nous aussi on est habitués aux plats épicés et même pour les adultes c’était limite… mais nous sommes peut ête tombés sur le paquet au fond des épices :o)

        • Ah oui, c’est possible que ça ait été un « mauvais » lot ! J’imagine que ce n’est pas voulu que ce soit aussi épicé, le palais français étant quand même peu habitué…

      • Il faudra que je le goûte quand même ! 🙂

  • Isabelle

    J’adorerais aussi en avoir un, j’ai aussi eu la pression, mais voilà, si je mets ça sur le plan de travail, on ne peut plus du tout y travailler (déjà que…….), quant aux placards, c’est impossible, ils implosent.3
    Ta recette me donne très envie, et pour tout te dire, elle me rappelle une salade laotienne dégustée chez un traiteur du 18è et que j’adore.

  • Carole

    Comme j’ai vécu à la Réunion, le rice cooker était indispensable. Mais ce qui me gênait, c’était qu’il était en alu. J’ai investi dans un cuit vapeur inox Magimix qui possède un bol inox. Je cuis depuis mon riz au cuit vapeur dans un bol inox. Du coup, cet appareil me sers à cuire le riz, mais aussi les légumes, le poisson. Je peux aussi faire les yaourts.
    Pour ta recette, je fais la même, simplement je remplace l’eau par du lait coco. C’est une merveille.
    Bonne soirée Clotilde !

    • J’avoue que je possède AUSSI in cuit-vapeur en inox, mais comme c’est un cadeau de Maxence, il ne peut pas m’en vouloir pour l’occupation de l’espace. 🙂 Par contre, je n’ai jamais eu de bons résultats pour la cuisson du riz avec.

  • Virginie

    Mais il a l’air fabuleux cet appareil ! Je me suis débarassée il y a plusieurs années de mon rice-cooker (cuve teflon bof bof) et de mon cuit-vapeur électrique (BPA). Je me suis passée facilement du rice-cooker mais je cherche un cuit-vapeur électrique depuis, en inox et rien ne me convenait, super cher souvent. Mais ton rice-cooker a aussi cette fonction : tu as testé, tu en es contente ? Merci pour l’info en tout cas, je m’étais fait offrir suite à ton article le grill/appareil à panini/plancha de Cuisinart et j’en suis HYPER satisfaite !

    • Ah je suis contente que le griddler te plaise ! Pour le cuit-vapeur, j’ai celui-ci qui est super, mais effectivement c’est assez cher, il faut se le faire offrir. 🙂

      Le rice cooker a effectivement une fonction cuit-vapeur, mais le panier est d’assez petite taille, donc c’est bien pour faire cuire quelques légumes pour un enfant, ou pour réchauffer de petits restes (pas de micro-ondes chez nous) ou pour faire cuire des bouchées vapeur. Mais par exemple pour cuisiner du poisson ou des légumes pour toute une famille, c’est trop petit.

  • atmapol

    J’ai acheté mon rice cooker hier et ta recette tombe très bien ! Ça fait un an que j’habite en Asie et ça fait un an que j’hesite de l’acheter.Mais après un an de pression et de rice cooker partout j’ai cedé😀

    • Effectivement, en Asie, le rice cooker ça doit être un peu l’équivalent du grille-pain ! 😉

  • hk_frenchies

    Bonjour Clothilde,
    Je vis à hong kong et en chine, le rice-cooker est l’ustensile indispensable avec le wok et le hachoir. Nous nous en servons plusieurs fois par semaine. Nous y cuisons le quinoa, l’épautre et toutes autres céréales. Avec un panier vapeur dans le fond de la cuve et un peu d’eau, j’y cuis les dim-sum sucrés ou salés. Dernièrement j’ai tenté de cuire mon sticky rice pour la délicieuse mango sticky-rice que l’on déguste en Thaïlande… Ce n’étais pas mal mais je dois encore perfectionner ma recette. Dernièrement, je m’en suis même servi pour gardé au chaud de la soupe à la tomate pour la petite dernière qui était malade…

    • C’est une bonne idée d’utiliser le « maintien au chaud » pour ça ! J’espère que ta fille va mieux. 🙂

  • Just in time! Je réfléchis justement à l’achat d’un rice cooker, j’adore le riz cuit comme ça, c’est tellement aérien et moelleux. Des amis en ont un vintage qui est canon, j’en guette sur le bon coin mais le vôtre est très très séduisant. Il ne prend pas trop de place dans la cuisine? Habitant à Paris, j’ai un peu la même problématique place que toi. J’ai acheté le fameux mélange qui a l’air délicieux, mais pas encore testé.

    • Tu peux regarder les dimensions sur la fiche produit, mais si ça tient dans ma cuisine, ça tient dans ta cuisine. 😀 Surtout, il n’est pas très haut, donc il tient sur une étagère de placard.

  • Catherine Quart

    J’ai un rice-cooker que j’utilise depuis 20 ans! (2 à 3 X/sem). Par contre quand je mets les épices par dessus le riz, une fois le riz cuit, les épices se retrouvent sur le dessus et ne sont pas mélangées. ce qui veut dire que les épices n’ont parfumés que le dessus (et non le riz dans sa totalité). Je rajoute également des zestes d’orange torréfiés (et citron vert également) et pour une paella, je rajoute du paprika fumé.

    • Merci pour ces chouettes suggestions ! Pour les épices, effectivement elles flottent, mais quand je mélange le riz à la fin pour séparer les grains, ça répartit les saveurs d’une façon que je trouve satisfaisante.

  • Floriane

    Oh, cet appareil de cuisson fabuleux ! *_* Cela fait des années maintenant que je ne peux plus consommer de riz cuit à la casserole. En revanche, cette recette au cuiseur m’a l’air absolument fabuleuse et je compte bien la tester rapidement avec un curry de poulet, par exemple ! 🙂

    • Tu me diras ! ^^

      • Floriane

        Bien sûr ! J’ai justement trouvé et acheté des graines de moutarde hier ! ^.^

  • youpidou

    Merci pour cette recette, essayée hier soir et directement collée sur mon cahier de recettes à ne surtout pas oublier de refaire. C’est léger, les arômes sont subtils, miam! Par contre, le riz basmati, je trouve que ça donne à la maison des odeurs de chaussette usagée le lendemain. Mais ça vaut la peine!

    • J’en suis ravie, merci pour ce retour. Quant à l’odeur de vieille chaussette, tu m’as fait rire, je n’ai jamais remarqué ça ! 😀

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]