Gaufres au sarrasin germé Recette

L’histoire de ces gaufres commence avec la photo que Sarah Britton, auteur de My New Roots, a publiée sur Instagram il y a quelques semaines, révélant que ses pancakes révolutionnaires faisaient aussi d’excellentes gaufres. Des pancakes révolutionnaires ? J’étais hautement intriguée.

Ce qui est révolutionnaire dans les pancakes de Sarah, c’est qu’elle utilise du sarrasin et d’autres céréales (ou pseudo-céréales) entières, qu’elle fait tremper et qu’elle mixe avec de l’eau pour obtenir une pâte lisse. C’est la meilleure utilisation possible des céréales, qui permet de se passer des farines usinées (qui s’oxydent et perdent rapidement leurs nutriments) et revient finalement à moudre sa propre farine. Après trempage, le sarrasin devient un peu gluant — dans le meilleur sens du terme ! — et cette propriété sert de liant à la pâte.

Des gaufres sans farine croustillantes et moelleuses, riches de la saveur torréfiée du sarrasin et peu sucrées, pour laisser toute la place à vos garnitures préférées.

Cinq minutes à peine après avoir lu son billet, j’avais un saladier de céréales à tremper sur mon comptoir. Malheureusement, je n’ai pas eu beaucoup de succès avec mes pancakes. J’ai trouvé qu’il était trop difficile d’arriver à les faire cuire correctement : malgré plusieurs tentatives avec différents réglages, je n’obtenais que des pancakes trop cuits dehors et pas assez cuits dedans.

Mais comme j’aimais vraiment l’idée de Sarah, et que j’adoooore le sarrasin, j’ai décidé de faire un nouvel essai sous forme de gaufres.

Pendant que j’y étais, j’ai pris le temps de faire germer les céréales après trempage, histoire de maximiser le quotien nutritionnel de mes gaufres. Comme les pancakes de mon premier essai manquaient douloureusement de sucre, deux bananes bien mûres ont été sacrifiées pour cette nouvelle fournée, et j’ai aussi ajouté un peu de sel, pour donner encore plus de relief aux saveurs.

Et après quelques essais, j’ai mis au point le procédé  qui fonctionne pour moi. La méthode consiste notamment à faire reposer la pâte pendant une nuit au réfrigérateur — les gaufres se tiennent bien mieux à la cuisson — et ajouter un peu de bicarbonate de soude pour une texture plus légère.

Gaufres au sarrasin germé

Au final, la recette est vraiment très simple, et pour une fois, je vous recommande de suivre les mesures en volume : pour chaque mesure de sarrasin, vous ajouterez la même mesure de céréales sans gluten (j’ai essayé riz et quinoa, mais le teff, le millet et l’amarante marcheraient tout aussi bien), et deux mesures d’eau au moment de mixer la pâte.

Pour tous les amateurs de sarrasin, c’est une recette à essayer absolument : ces gaufres sans farine sont croustillantes et moelleuses, riches de la saveur torréfiée du sarrasin, et peu sucrées. Il nous arrive de les manger nature et c’est très bon comme ça, mais cette douceur modérée laisse toute la place à vos garnitures préférées. J’ai essayé beurre-sucre façon bretonne, j’ai essayé avec du miel, mais je reviens toujours à mon mélange préféré : beurre d’amande complet et chocolat râpé à la Microplane.

C’est un excellent choix pour le petit déjeuner — pas de fringale aigüe deux heures plus tard — et mon fils aîné (trois ans et demi) a testé et approuvé. On peut aussi cuire les gaufres à l’avance et les passer au grille-pain pour les réchauffer à l’heure du goûter.

Je veux tout savoir !

Aimez-vous le sarrasin autant que moi ? Quelle en est votre utilisation favorite ? Allez-vous vous laisser tenter par ces gaufres non conventionnelles ?

Gaufre au sarrasin germé

Encore plus de recettes de gaufres ?

Suivez mon tableau « waffles » sur Pinterest!

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram !

Ajoutez le tag #cnzrecipes aux photos de vos réalisations. Je partagerai mes préférées !

Gaufres au sarrasin germé

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 10 minutes

Total : 72 hours

Pour 8 gaufres

Gaufres au sarrasin germé

Ingrédients

  • 1/2 tasse (90 g) de sarrasin cru (ne prenez pas du kasha, qui est grillé et qui ne germera pas !)
  • 1/4 tasse (50 g) de quinoa cru
  • 1/4 tasse (45 g) de riz cru
  • 1 c.s. de jus de citron
  • 2 bananes moyennes, bien mûres
  • 1 c.c. de bicarbonate de sodium
  • 1/2 c.c. de sel de mer gris fin

Instructions

  1. Commencez trois jours avant.
  2. Le premier jour, mettez les graines à tremper.
  3. Placez le sarrasin, le quinoa et le riz dans un saladier. Ajoutez le jus de citron et versez de l'eau fraîche pour recouvrir d'environ 3 cm. Couvrez et laissez tremper 12 à 24 heures.
  4. Le deuxième jour, mettez les graines à germer.
  5. Égouttez les graines et rincez soigneusement dans une passoire à mailles fines.
  6. Posez la passoire sur un saladier et laissez germer pendant 24 heures, en remuant délicatement une ou deux fois quand vous y pensez, de sorte que toutes les graines soient exposées à l'air et à la lumière.
  7. Gaufres au sarrasin germé : germination des graines
    Le troisième jour, préparez la pâte.
  8. Après ce repos d'une journée, la plupart des graines devraient avoir un petit germe.
  9. Gaufres au sarrasin germé : sarrasin germé
  10. Placez les graines dans le saladier avec 1 tasse (240 ml) d'eau, les bananes et le sel.
  11. Gaufres au sarrasin germé : préparation de la pâte
  12. A l'aide d'un mixeur plongeur, mixez jusqu'à obtenir une consistance lisse et un peu mousseuse. (Vous pouvez aussi utiliser un blender.) Couvrez et mettez au frais jusqu'au lendemain.
  13. Gaufres au sarrasin germé : préparation de la pâte
    Le quatrième jour, faites cuire (et mangez !) les gaufres.
  14. Faites préchauffer votre gaufrier.
  15. Ajoutez le bicarbonate de soude à la pâte en fouettant bien.
  16. Huilez le gaufrier si nécessaire, et versez la pâte dans les empreintes, en faisant attention à ne pas trop les remplir sinon ça risque de déborder.
  17. Faites cuire les gaufres jusqu'à ce qu'on ne voie plus de vapeur s'échapper du gaufrier -- ça prend environ 10 minutes dans mon griddler bien-aimé. Résistez à la tentation d'ouvrir le gaufrier trop tôt, sinon les gaufres se sépareront en deux.
  18. Gaufres au sarrasin germé : Cuisson des gaufres
  19. Retirez les gaufres délicatement à l'aide d'une pince et servez, avec du beurre et du sucre, avec du miel non pasteurisé, ou avec du beurre d'amande et du chocolat râpé.

Notes

S'il vous reste des gaufres, gardez-les couvertes au frais jusqu'au lendemain. Vous pouvez les réchauffer au grille-pain. Vous pouvez aussi les congeler.

https://cnz.to/vf/recettes/biscuits-et-petits-gateaux/gaufres-au-sarrasin-germe-recette/

Gaufre au sarrasin germé

  • Amateur de sarrasin, c’est mon deuxième prénom 🙂 J’adore l’utiliser façon farine, ça permet de changer. Compte fortement sur moi pour faire ces petites gaufres bien tentantes, je suis très curieuse de ce que ça peut donner.

  • Sonioux

    Ouah elles ont l’air divin ces gaufres ! Et puis light en plus, donc pas de complexe, ni de culpabilité 🙂 Je vais tester pour ce week-end. Une question, deux bananes, ça pèse combien environ ? Je veux adapter la recette avec la quantité qu’il me reste… 🙂 Merci pour cette belle idée !

    • Deux bananes, ça fait entre 150 et 200 g selon la taille. L’idée, c’est de ne pas trop se compliquer la vie et d’utiliser deux bananes sans les peser nécessairement. Mais il faut qu’elles soient bien mûres, c’est important !

      • Sonioux

        Recette testée et adoptée, un délice ces gaufres ! Une question concernant le germage des graines. Peut-on s’en passer et obtenir le même résultat ? Ou a-t-il une fonction liante/levante en plus de l’intérêt nutritionnel ? Merci d’avance

        • C’est surtout pour le côté nutritionnel que je fais germer. Je ne crois pas qu’il y ait un effet sur la texture des gaufres.

  • Boulie27

    Euh…j’adore les recettes de ce site et j’adore la sarrasin….mais alors là…commencer 3 jours avant pour faire des gauffres….autant mettre de la farine normale…

    • Ha ha ! Je comprends ton impatience. Mais pour avoir des céréales germées, il faut commencer par les faire germer. ^^

  • Punky Brewster

    J’adore le sarrasin et je vais tester ces gaufres, c’est sûr ! Aussi sûr que je reviendrai te dire ce que j’en ai pensé 😉 . Le commentaire de Boulie27 me dépasse, surtout avec deux « f » à gaufres. Franchement, commencer 9 mois avant pour faire un bébé, autant acheter une poupée…

    • Ah oui, tu m’as habituée à des compte-rendus détaillés, tu ne peux plus y couper maintenant. 🙂

      Quant au bébé, certains soirs on se demande si on n’aurait pas mieux fait de prendre l’option poupée. 😀

      • Punky Brewster

        Oui mais d’autres soirs, quand, avant d’aller te coucher, tu glisses ton index pour caresser l’intérieur d’une minuscule paume de main ou le dessous d’un tout petit pied endormi, quand tu renifles dans le cou chacun de tes petits gars comme un petit animal, tu te dis que tu as tellement bien fait de faire germer ces merveilleuses petites graines…

  • kanadelf

    Bonjour Clotilde, et est-ce que tu aurais testé cette pâte en crêpe/pancake à tout hasard? Parce que je n’ai pas de gaufrier 🙂

    • Oui ! Dans le billet, j’explique que j’ai commencé par essayer sous forme de pancakes, mais je n’ai pas aimé le résultat. Mais peut-être auras-tu plus de succès que moi !

  • atmapol

    Bonjour,j’ai tenté cette semaine d’essayer une nouvelle tartinade (du paté vegetale?) au sarasin,champignions et tofu (ou fromage vegetale).Bien que c ’etait agreable au gout,j ’ai trouvé la texture trop collante.Peut etre devrais-je utiliser justement du sarrasin cru?A reessayer.Mais mon utilisation préféré c’est manger du kasha avec du goulash et des betraves roties😃

    • J’avoue que je ne suis pas fan du sarrasin cuit personnellement, je trouve ça floconneux et pas terrible. Tu peux tester ta recette avec du sarrasin cru et germé en effet !

  • Anne Siccardi

    Et voilà, recette testée ! Je m’étais promis de laisser un message une fois avoir élaboré ces gaufres… Alors contrairement à Boulie27, j’ai trouvé très amusant (et excitant !) de rentrer dans cette aventure de 4 jours pour faire naître ces gaufres (on commence le mardi soir, on les déguste le samedi matin, c’est parfait !). Chaque jour on observe les petites graines avec fierté, le germe qui en sort, sans forcément partir dans une culture tropicalo-healthy dont on ne sait quelle salade en bénéficiera…
    Bref ! Recette suivie à la lettre, tout a été très simple et les gaufres succulentes ! Tout le monde a adoré, avec du beurre d’amande ou de cacahuète, quelques pépites de chocolat, ou même avec du beurre salé… J’ai déjà envie de recommencer en en réalisant davantage.
    Et pour répondre à tes quelques interrogations finales : j’ADORE les graines de sarrasin décortiqué (cru, trempé, mixé, dans des barres de céréales, en porridge) mais bizarrement je n’aime pas beaucoup la farine de sarrasin. Je la trouve souvent trop dominante gustativement dès qu’on en met, et ce côté rustique camoufle trop le reste, pour moi…
    Pardon, j’ai été longue, je voulais tout dire !
    Merci pour cette très belle recette.

  • Punky Brewster

    J’ai testé tes gaufres, avec le même mélange sarrsin-quinoa-riz, et j’ai eu le même problème que toi avec tes pancakes : trop cuites dehors, et pas assez cuites dedans. Enfin, c’est surtout mon barbu qui a trouvé que l’intérieur n’était pas assez cuit, moi j’ai surtout trouvé que l’extérieur était trop grillé, trop « cassant ».
    Après, je n’ai pas un beau griddler comme toi, juste un gaufrier entrée de gamme que ma grand-mère avait eu en cadeau gratuit par Daxon (tu vois ce que c’est ??) et qu’elle m’avait donné.
    Donc je préfère de loin tes gaufres légères de fête foraine (qui sont un pur délice, soit-dit en passant), mais, en période de cure sans lait sans oeuf sans sucre comme en ce moment, j’ai quand même bien apprécié le côté gourmand de la gaufre, et le goût du sarrasin que j’adore !

    • Merci pour ton retour ! Je soupçonne que c’est une question de température de cuisson, mais avec un gaufrier « simple » tu n’as peut-être pas le choix du thermostat ?

      • Punky Brewster

        Non, effectivement…

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]