Tarte tatin facile Recette

Je vais sans doute en choquer certains, mais voilà : chaque année, c’est avec impatience que j’attends l’automne et la nouvelle récolte de pommes qui va avec.

En arrivant au marché des Batignolles à notre retour de vacances, mon coeur a bondi lorsque j’ai aperçu les caisses de pommes akanes rouges et brillantes — parmi les premières à apparaître fin août — et j’en ai rempli un généreux sac en papier. Je salivais d’avance en pensant aux lamelles croquantes et acidulées que j’allais bientôt saupoudrer de cannelle fraîche et tremper dans mon beurre d’amande croustillant.

Mais ces pommes sont excellentes cuites aussi, et aux premiers signes de rafraîchissement après le magnifique été que nous avons eu cette année, j’ai décidé de nous faire une tarte tatin toute simple.

Au-delà d’une pâte savoureuse qui devra être à la fois fondante et sablée, une tatin digne de ce nom commence par une belle couche de caramel beurré et salé.

Nombreux sont ceux qui sont intimidés par ce dessert tellement classique qu’il en est devenu mythique, mais il n’y a vraiment pas de quoi. C’est au contraire l’une des tartes les plus faciles à réussir : on peut bricoler ni vu ni connu pour recoller la pâte dans le moule si on n’a pas réussi à l’étaler d’un seul tenant — comme les pommes cuisent en-dessous, pas de problème d’étanchéité — et il n’y a aucun risque d’avoir une pâte détrempée puisqu’elle est directement exposée à la chaleur du four.

Au-delà d’une pâte savoureuse qui devra être à la fois fondante et sablée, une tatin digne de ce nom commence par une belle couche de caramel beurré sur laquelle on disposera les pommes au fond du moule. Ça non plus ce n’est pas difficile : on s’en remet à son oeil et à son nez pour juger la cuisson (il faut que ce soit brun doré et que ça sente irrésistiblement la noisette). Je saupoudre ensuite ce caramel d’une touche de sel parce que vous savez comme moi que rien ne vaut un caramel un peu salé.

Je pèle aussi les pommes en bandes alternées, pas seulement parce que c’est moitié moins de travail (même si c’est toujours appréciable), mais parce que je trouve ça joli, et j’aime bien que mes pommes cuites aient un peu de peau.

La dernière étape à démystifier est sans doute le grand retournement de la tarte cuite, pour que la pâte se retrouve en-dessous et les pommes au-dessus. Je reconnais que cette manoeuvre n’est pas à prendre à la légère, mais avec un geste déterminé et de bonnes maniques, on y arrive bien. Et en réalité, je savoure le petit frisson que ça procure — la tarte va-t-elle coller ? va-t-elle se démouler ? suspense ! — en sachant de toute façon que si un ou deux morceaux de pomme récalcitrants collent au fond du moule, il suffira de les raccompagner à leur place (allez hop !) et personne n’en saura rien.

Certains aiment déguster la tarte tatin à température ambiante, d’autres la préfèrent tiède. Dans ce dernier cas, rien n’empêche de la faire quand même cuire plus tôt dans la journée ; il suffira de la réchauffer à four doux. Comme accompagnement, je vote pour la crème fraîche ou un peu de yaourt épais, mais je ne m’interposerai pas si vous choisissez une glace à la vanille, à condition que vous me promettiez que ça ne sera pas une glace à l’arôme artificiel et ultra sucrée.

Participez à la conversation !

Comment se place la tarte tatin dans votre palmarès des desserts d’automne ? En avez-vous déjà fait, et étiez-vous fier du résultat ?

Tarte tatin

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram !

Ajoutez le tag #cnzrecipes aux photos de vos réalisations. Je partagerai mes préférées !

Tarte Tatin Facile Recette

Préparation : 40 minutes

Cuisson : 50 minutes

Total : 2 hours, 30 minutes

Pour 6 à 8 personnes.

Tarte Tatin Facile Recette

Ingrédients

    Pour la pâte :
  • 200 g de farine T65
  • 25 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 1/2 c.c. de sel
  • 120 g de beurre doux, froid et coupé en dés
  • 1 gros jaune d'oeuf bio
  • Pour la garniture :
  • 75 g de beurre doux
  • 75 g de sucre de canne blond non raffiné
  • 1/4 c.c. de sel
  • 4 grosses pommes bio, environ 800 g

Instructions

  1. Dans un saladier moyen, mélangez la farine, le sucre et le sel. Ajoutez le beurre froid et le jaune d'oeuf, et incorporez-les avec un pastry blender ou une fourchette pour obtenir un sable grossier.
  2. Tarte tatin
  3. Renversez la pâte sur un plan de travail propre. Ajoutez 2 c.s. d'eau froide et pétrissez brièvement pour rassembler la pâte en une boule lisse. Si nécessaire, ajoutez un peu plus d'eau. Mettez la pâte sur une assiette, couvrez avec un bol retourné et mettez au frais pendant 1 heure ou jusqu'au lendemain.
  4. Tarte tatin
  5. Mettez le beurre et le sucre dans une petite casserole à feu moyen. Laissez-les fondre ensemble jusqu'à ce que le mélange devienne brun doré et dégage une merveilleuse odeur de beurre noisette et de caramel. Vous pouvez incliner la casserole de part et d'autre de temps en temps, mais ne mélangez pas.
  6. Tarte tatin
  7. Versez ce caramel au beurre dans le fond d'un moule à gâteau rond de 25 cm de diamètre (ne pas utiliser un moule avec fond amovible) et étalez plus ou moins uniformément avec une spatule. Saupoudrez de sel.
  8. Tarte tatin
  9. Préchauffez le four à 190°C.
  10. Pelez les pommes en bandes alternées. Retirez le coeur, découpez en huit quartiers, et disposez-les dans le moule, côté arrondi vers le fond, en partant de l'extérieur.
  11. Tarte tatin
  12. Etalez la pâte sur une surface de travail légèrement fariné pour former un disque de 30 cm environ. Soulevez la pâte délicatement et déposez-la sur les pommes. Bordez les côtés et percez trois trous dans la pâte pour permettre à l'air de circuler.
  13. Tarte tatin
  14. Faites cuire au four 50 minutes à 1 heure, jusqu'à ce que la pâte soit brun doré et que le jus des pommes bouillonne sur les côtés. Transférez sur une grille.
  15. Tarte tatin
  16. Laissez la tarte refroidir 5 à 10 minutes. Passez un couteau tout autour pour libérer la pâte. Recouvrez d'un plat de service et, en portant des maniques et des manches longues, retournez l'ensemble de sorte que la tarte atterrisse croûte vers le bas sur le plat. Si des morceaux de pomme restent collés dans le moule, détachez-les délicatement et replacez-les sur la tarte.
  17. Servez chaud ou à température ambiante, avec une belle cuillerée de crème fraîche.
https://cnz.to/vf/recettes/tartes-et-gateaux/tarte-tatin-facile-recette/
Tags :
  • Floriane

    A nouveau, quelle belle tarte ! Le dessous est même légèrement alvéolé, ce qui lui ajoute du charme visuel. Je n’ai à ce jour fait qu’un seul essai de tarte tatin et le résultat tenait vraiment du bricolage… Et puis un jour, j’ai rencontré une personne (<3) que je tiens désormais pour maîtresse dans l'art et la manière de réaliser ce dessert. Alors à défaut de pouvoir goûter ta tarte, je me régale avec la sienne 🙂 En revanche, pour la prochaine réalisation, je soufflerai l'idée du sel et des bandes alternées, pour changer !

    • Effectivement, on peut aussi se la faire faire, c’est chouette aussi. Celle de ma mère est excellente. 🙂

  • J’ai déjà fait des tartes tatins, mais jamais aux pommes !
    Je plaide coupable, moi aussi je me suis jetée sur les pommes le weekend dernier 🙂 Je les ai insérées coupées en lamelles, au dessus d’un cake à base de sarrasin grillé et de rapadura, qu’est ce que c’est bon de remanger les fruits qu’on n’a pas mangés depuis longtemps…

    • Ton cake devait être délicieux ! Comment incorpores-tu le sarrasin grillé ? Est-ce que c’est de la kasha que tu parles ?

      • Je n’utilise pas le kasha mais des graines de sarrasin ‘normal’ que je grille moi même, je trouve le kasha un peu insipide à vrai dire… mais le sarrasin grillé dans une poêle ça n’a plus rien à voir ! Ensuite je le mouds et je l’incorpore comme farine (environ 100g dans mon cake).
        Le petit goût grillé est irrésistible 🙂 (et j’adore tomber sur un grain qui n’a pas été bien moulu !)

  • Isabelle

    Bonjour, Mon commentaire d’hier n’apparait pas alors qu’il ne me semble pas subversif, aurais-je commis une faute ?

    • Bonjour Isabelle, je n’ai pas vu passer de commentaire de ta part hier. Peut-être une fausse manip ? Dans tous les cas, je t’invite à le soumettre à nouveau, ton avis m’intéresse, qu’il soit subversif ou non. 🙂

  • Claude Noë Tinchon

    Je suis également une inconditionnelle de la cuillère de crème fraîche, avec la tarte encore tiède…
    Vive le retour des pommes!

    • Oh que oui, la crème fraîche qui fond doucement au contact de la tarte, miam !

      • Claude Noë Tinchon

        Voici la tarte réalisée ce week-end en suivant ta recette. J’ai juste ajouté quelques fines lamelles de gingembre confit sur le caramel avant de déposer les pommes. C’était divin !

  • Isabelle

    Merci de ta réponse Clotilde. Je disais donc hier, que la tatin aux
    pommes est le premier vrai dessert que j’ai su réaliser, vers 12 ans,
    car c’était le préféré de mon père. Pour moi c’est pate sablée, avec ou
    sans vanille dedans, reine des reinettes (ma pomme préférée mais sans
    doute celle qui a la saison la plus courte) mais je vais guetter les
    akanes, et pour accompagner, je propose souvent de la glace à la
    cannelle (dans ce cas je ne mets pas de cannelle dans la pâte) ; celle
    de chez Thiriet est parfaite, ni trop puissante, ni trop sucrée.

    • Bonne idée la glace à la cannelle en accompagnement. Et je suis moi aussi fan de la reine des reinettes sous toutes ses formes !

  • Rose

    Merci pour cette recette (et pour toutes les autres d’ailleurs). Je n’avais jamais fait de tarte tatin (avec les pommes, je suis plus crumble, compotes et gâteaux américains), je ne suis même pas sûre d »en avoir déjà mangé, mais je n’ai eu que des compliments à midi (et une consigne « garde la recette ! »)

  • merci pour cette recette. Elle a l’air délicieuse cette tarte et avec de la crème fraiche, miam !

    Je n’ai jamais tenté la tarte tatin sucrée , sans doute à cause du caramel… mais ça a l’air tellement simple quand c’est toi qui l’expliques que je pense que je vais essayer prochainement 🙂

    • C’est vrai que le caramel c’est toujours un peu intimidant, mais il faut se lancer ! 🙂

  • Ariane

    Première expérience de tarte tatin maison et le résultat était délicieux! Merci!

    Je ne sais pas très bien où je me suis emmelée les pinceaux mais mon caramel au beurre est resté « biphasé », un caramel sucré dans du beurre fondu. J’ai sans doute remué la casserole trop brusquement. Enfin, ça n’est pas grave le résultat était très bon. Et la dernière micro-part a terminé en crumble sur une belle boule de glace vanille hier pour mon goûter.

    Pour les Belges, j’ai utilisé des pommes pirouette de Temploux et elles étaient parfaites (fondantes, un peu sucrées et pas du tout farineuses).

    • Pour le caramel bi-phasé, c’est sans doute que l’émulsion ne s’est pas bien faite, mais en réalité ça n’a pas beaucoup d’importance ici…

      On a des pommes pirouettes aussi ici, mais elles ne viennent sans doute pas de Temploux. J’aime beaucoup aussi !

  • Claire

    Comme toutes tes recettes, celle-ci est à faire les yeux fermés. Le résultat est très beau et bien sûr super bon. J’ai trouvé ça presque plus rapide que les tartes où l’on coupe les pommes en fines rondelles. Je l’ai servie avec de la crème fouettée. A refaire très vite !!

  • kanadelf

    J’étais du camp des intimidés… 1ère tatin faire aujourd’hui! Bon j’ai triché avec une pâte brisée toute faite (pur beurre bien sûr), n’étant pas chez moi ça m’a paru plus confortable. Le caramel était biphasé comme j’ai lu plus haut, mais le résultat final était top! Tout le monde à adoré! J’en referai c’est sûr!

  • Punky Brewster

    Aaaargh ! Bien sûr, en super maudite du caramel que je suis, moi aussi il a biphasé ! Et il n’a même jamais pris la belle couleur de ta photo – et la délicieuse odeur associée qu’on y devine !
    Moi ça sentait juste le beurre chaud et la couleur est restée jaune parce que j’ai eu peur qu’en laissant plus longtemps il finisse par cristalliser dans la casserole bien que je ne remue pas, je ne touche à rien, et malgré les quelques gouttes de jus de citron que j’ai ajoutées au dernier moment.
    Je suis sûre maintenant qu’on m’a jeté un sort pour le caramel et je ne sais pas comment mettre un terme à cette malédiction… en restant à côté de toi pendant que tu le fais peut-être ?
    Et encore, à Noël je suis restée devant les plaques de la cuisine, à côté de ma mère qui préparait son caramel pour les oeufs à la neige que mon barbu et mon beau-frère lui réclament sans cesse (« Ca tombe bien, c’est le seul dessert que je sais faire », elle dit), et, bizarrement, le caramel a tardé à se faire, et ma mère m’a lancé : « Va-t’en ! Tu vas me le faire rater pour la première fois de ma vie ! Sors de la cuisine ! »
    Tu vois le niveau du truc un peu ???

    • Incroyable ton histoire ! Ça me rappelle les vieux trucs où on disait qu’à certains moments du mois, les femmes faisaient tourner la mayonnaise. Estime-toi heureuse, quelques siècles plus tôt tu finissais au bûcher ! 😀

      • Punky Brewster

        Oui je sais ! 😀
        Au Mali, on continue à dire que si une femme est énervée, ou en colère contre son mari, le fonio ne cuit jamais…
        Bon, mais en vrai, comme ta Tatin est quand même super bonne même quand on a raté le caramel, on se dit que, forcément, elle serait encore meilleure avec un caramel réussi… d’où ma question : est-ce que tu penses que si j’avais attendu suffisamment, le sucre aurait fini par colorer ? J’ai dû arrêter au bout de 10 min. max. Les gens qui ne minutent pas disent toujours que le caramel c’est ultra rapide… mais en vrai ??

        • Punky Brewster

          En fait, je rêve d’obtenir le caramel de Claude Noë Tinchon qui t’a envoyé sa photo sur cette page !!!

        • Alors oui, je te le garantis, si tu attends suffisamment longtemps, ton caramel va colorer ! Mes deux questions sont les suivantes : quel sucre et quelle casserole ? Il faut du sucre blanc bien raffiné à fond (sinon les impuretés cristallisent et c’est relou) et une casserole avec un fond suffisamment clair pour qu’on voie la couleur du caramel au fur et à mesure).

          La prochaine fois que j’en fais un, si tu veux, j’essaie de filmer ma casserole pour que tu puisses voir à quoi ça ressemble. Oui ?

          • Punky Brewster

            Rhôôô ! Tu ferais ça ?
            Je prends du sucre blanc bien raffiné que j’achète uniquement pour ça (pour rater des caramels), et là encore pour ta Tatin, c’est ce que j’ai pris – bien que tu listes dans les ingrédients que tu utilises ton sucre de canne blond non raffiné habituel. Moi je ne m’y risque plus depuis que j’avais lu quelque part, chez Anaik peut-être, il y a très longtemps, que c’est plus facile de voir le caramel se former quand on utilise du sucre bien blanc.
            Et je fais toujours attention que ma casserole soit bien propre et bien sèche aussi, sans aucune impureté. Elle est en inox 10/18, donc je devrais pouvoir observer la coloration si tant est qu’elle m’arrive un jour…

          • J’adore le sucre blanc que tu achètes uniquement pour rater les caramels. J’ai bien ri.

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]