Ananas rôti à la vanille et crème fouettée coco Recette

En 2005, Maxence et moi sommes allés passer quelques jours à New York pour que je puisse rencontrer l’éditrice qui allait publier mon premier livre. Je venais de poser ma démission, il ne me restait que quelques semaines avant de commencer à écrire à temps plein, et cette escapade euphorique me préparait au grand saut.

Mon éditrice m’avait invitée avec mon agent* chez Jean-Georges pour un sublime déjeuner dans la salle innondée de soleil, et huit ans plus tard je me souviens encore de ce repas dans tous ses détails. Et parmi les choses qui m’ont le plus marquée, il y avait cet ananas frais taillé en salle qui nous a été servi en pré-dessert.

J’étais à deux doigts d’applaudir quand on nous a apporté des tranches d’ananas parfaites, saupoudrées de feuilles de menthe et de pétales de rose crystallisées.

Travaillant sur un chariot à proximité de notre table, notre serveur a commencé par couper le bas du fruit. Il y a planté deux fourchettes en face à face, pour lui servir de poignée pendant qu’il réalisait le reste de l’opération sans toucher terre. Avec un simple couteau dans sa main droite, il a alors taillé l’écorce, puis retiré les « yeux » du fruit en découpant un long ruban se déroulant en spirale autour de l’ananas. Emerveillée par sa dextérité, j’étais à deux doigts d’applaudir quand il nous a apporté des tranches parfaites, saupoudrées de feuilles de menthe et de pétales de rose crystallisées.

Ananas à la Jean-Georges sur Chocolate & Zucchini

C’est donc avec une pensée spéciale pour ce serveur que j’ai récemment taillé mon propre ananas en vue de servir un ananas rôti à des amis. J’ai reconstitué la technique en me basant sur mes souvenirs, mais si vous voulez vous-même tenter le coup, je vous recommande cette video ou ces instructions en image.

Une fois l’ananas taillé, je l’ai découpé en six beaux quartiers que j’ai badigeonnés d’un sirop de miel à la vanille, parfumé avec la vanille que j’affectionne, un peu de rhum et du jus de citron. J’ai ensuite mis les morceaux à rôtir au four jusqu’à ce qu’ils soient confits, leur saveur intensifiée et leur jus au bord du caramel.

J’aurais pu servir cet ananas rôti avec un peu de crème fraîche ou de la glace à la noix de coco, mais j’ai finalement opté pour la crème fouettée coco dont j’avais entendu parler ici et là. L’idée, c’est de ne garder que la partie « solide » d’une boîte de lait de coco, et de la fouetter comme pour une crème Chantilly ordinaire. (Ce tutoriel m’a bien aidée, surtout l’astuce qui consiste à réfrigérer la boîte la tête en bas.)

Cette crème fouettée coco a été une révélation : aérée et délicieuse, elle peut être servie dans son plus simple appareil, sans ajout de sucre ni d’arôme. Elle était parfaite pour accompagner l’ananas rôti, mais je l’imagine tout aussi bien avec des carrés aux pommes ou une tranche de fondant au chocolat.

* Ça me fait toujours un peu bizarre de dire « mon agent », j’ai l’impression de faire ma Scarlett Johansson, mais c’est comme ça : aux Etats-Unis, pour publier des livres, il est quasi indispensable d’être représenté par un agent, et c’est d’ailleurs une très bonne chose à plein de points de vue.

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram !

Ajoutez le tag #cnzrecipes aux photos de vos réalisations. Je partagerai mes préférées !

Ananas rôti à la vanille et crème fouettée coco Recette

Préparation : 30 minutes

Cuisson : 20 minutes

Total : 50 minutes

Pour 4 personnes.

Ananas rôti à la vanille et crème fouettée coco Recette

Ingrédients

  • 40 g de miel
  • 1 c.s. de jus de citron
  • 1 c.s. de rhum
  • 1/2 gousse de vanille
  • un gros ananas mûr
  • une boîte de 400 ml de lait de coco, placée au réfrigérateur la tête en bas depuis la veille au moins

Instructions

  1. Préchauffer le four à 200°C.
  2. Dans une petite casserole, mélangez le miel, le jus de citron, le rhum, la vanille et 2 c.s. d'eau. Amenez à frémissement sur feu moyen, en remuant jusqu'à ce que le miel soit complètement dissout. (Le sirop peut être préparé la veille ; couvrez et conservez au frais.)
  3. Épluchez l'ananas, retirez les "yeux", et coupez-le en 6 quartiers. Retirez la partie fibreuse qui correspond au coeur de l'ananas. Disposez les quartiers dans un plat à four assez grand pour les accueillir confortablement. Badigeonnez avec le sirop et mettez au four.
  4. Faites cuire pendant 20 minutes, jusqu'à ce que l'ananas soit doré, en retournant les quartiers d'ananas sur une autre face à mi-parcours, et en les badigeonnant à nouveau avec le sirop.
  5. Laissez tiédir.
  6. Retournez la boîte de lait de coco pour la remettre à l'endroit, et ouvrez-la. Versez la partie liquide du lait de coco dans un récipient (gardez-la pour vos smoothies, riz au lait, tapioca, etc.) de telle sorte qu'il ne reste plus que la partie crémeuse et prise du lait de coco.
  7. Transférez cette crème dans un saladier profond. Battez avec un fouet électrique jusqu'à obtenir une consistance de crème fouettée, et servez avec l'ananas rôti.
https://cnz.to/vf/recettes/desserts/ananas-roti-a-la-vanille-et-creme-fouettee-coco-recette/
  • Ouhhh … alors là, tu me décris le dessert parfait : un fruit rôti et une crème fouettée qui titille ma curiosité ! A tester rapidement !

  • Un délice, y’a plus qu’à se lancer dans l’épluchage!
    Palmira

    • Il faudra m’en donner des nouvelles si vous essayez !

      • Alors succès total auprès des onze membres de mon groupe de cuisine ! Par contre, ma « crème » était légèrement grumeleuse, sans être gênant. Dommage que je n’avais cuit qu’un seul ananas !

        • J’en suis ravie Sécotine, merci pour ce retour ! Je ne sais pas très bien ce qui a pu rendre la crème grumeleuse par contre, mais peut-être que selon les marques il peut y avoir des petits grumeaux dans le lait de coco ?

  • ta recette me fait très envie, et je suis intriguée par la découpe, généralement je confie lâchement la tâche à l’homme (et surtout s’il s’agit de la mandoline). Pour le lait de coco, j’aime beaucoup la crème fouettée de coco et on obtient un résultat presque similaire avec de la crème de coco (presque, voire pas du tout selon les marques, parce qu’en réalité la crème de coco fouettée n’est pas très stable et finit par retomber)

    • La découpe demande un peu de dextérité, mais je suis sûre que tu ferais ça les yeux fermés. 🙂 Et effectivement, tu mets le doigt sur un truc un peu énervant, c’est que les laits et crèmes de coco peuvent varier considérablement en qualité et en composition d’une marque à une autre…

  • Clotilde,
    J’aurais une question pourquoi préfères tu le lait à la crème pour réaliser ta crème fouettée à la coco ?

  • Punky Brewster

    Dessert bien apprécié samedi soir pour l’anniversaire de ma meilleure cops. J’avais choisi cette recette soigneusement pour elle (ma meilleure cops), parce qu’elle adore l’ananas et la noix de coco, et elle s’est régalée. Moi je crois que je préfère l’ananas frais pas rôti, nature en fait… mais ça ne m’a pas empêchée d’admirer la beauté de la découpe que mon barbu en a fait après la vidéo que tu proposais en lien !
    (Quand on a vu la machette, il m’a dit : « laisse tomber, c’est pas pour toi ça, je vais le faire ! »)
    Et puis la crème fouettée de coco, quel délice !

    • Ha ha, L’Homme avec un « h » majuscule. Il faudra lui acheter une machette pour Noël !

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]