Vidéos

Mon Super Smoothie vert

Permettez-moi de vous présenter mon bonheur du matin : le green smoothie bowl. C’est devenu l’un de mes petits déjeuners préférés, et commencer ma journée avec un bol de smoothie vert sain et délicieux illumine mes matinées et me donne une énergie incomparable.

Comment, vous n’avez pas encore entendu parler des green smoothies, cette tendance — que dis-je, cette lame de fond — qui s’est emparée des sphères gourmandes sur Internet ? Vite vite, je vous explique, et personne n’en saura rien.

L’idée consiste à ajouter des légumes à feuilles vertes (désignés plus simplement en anglais sous le terme générique de greens) et divers superaliments aux smoothies (boissons mixées à base de fruits) pour booster leurs qualités nutritionnelles. Au-delà des bénéfices intrinsèques du smoothie vert, qui permet de prendre une longueur d’avance sur son apport quotidien en fruits et en légumes, les aficionados expliquent que par un effet de halo, ils font ensuite des choix plus sains tout au long de la journée.

Depuis le début, je vois passer avec envie les photos des uns et des autres, mais pour tout vous dire, j’ai toujours préféré manger mes calories plutôt que les boire, donc je n’ai jamais vraiment adopté le smoothie vert. Mais tout a changé quand j’ai découvert le concept du green smoothie bowl, pour lequel on vise une consistance plus épaisse. Ça permet de le manger à la petite cuillère et — tout aussi important, si ce n’est plus ! — de saupoudrer toutes sortes d’ingrédients par-dessus, pour varier les textures et les saveurs.

Comme construire un smoothie vert

Il y a une infinité de façons de réaliser un smoothie vert, mais en général je les prépare de la façon suivante, en insistant sur les ingrédients qui boostent l’immunité au coeur de l’hiver :

Lire la suite »

En coulisse à La Maison du Chocolat

La Maison du Chocolat

Petite récréation gourmande pour vous et moi aujourd’hui !

Il y a quelque mois, j’ai eu l’opportunité de visiter l’atelier de La Maison du Chocolat, qui se situe à Nanterre, juste en dehors de Paris, et où sont fabriqués tous leurs bonbons de chocolat.

Lire la suite »

Comment découper un poulet en crapaudine

Avez-vous déjà préparé un poulet en crapaudine ?

C’est une technique toute simple qui consiste à ouvrir le poulet comme un livre, pour qu’il repose complètement à plat au four ou sur le grill.

Dans cette configuration, le poulet cuit plus rapidement et plus uniformément — que demande le peuple — et on obtient plus facilement une viande parfaitement rôtie et savoureuse.

Une recette très chouette pour mettre ça en pratique, c’est le poulet « à la brique », que je fais souvent, mais on peut aussi se contenter de faire mariner le poulet pour le faire rôtir au four ensuite (le résultat en photo plus bas !).

Mais avant d’en arriver là, je vous propose cette courte vidéo préparée avec Anne pour vous montrer comment on fait — vous verrez, c’est beaucoup plus facile que vous ne pensez :

Lire la suite »

Pommes de terre rôties parfaites

Mon ambition en cuisine, c’est de maîtriser des plats simples et classiques.

Je ne cherche pas du tout à ce qu’on loue mon incroyable audace culinaire (« Des huîtres à la mimolette ? Renversant ! »), ni que l’on dise de moi : « Elle devrait vraiment ouvrir un restaurant ! »

J’ai plutôt envie d’être quelqu’un qui fait une cuisine familiale et bonne, ce qui ne demande finalement rien de plus que du goût et de la technique.

Et une des choses qui a longtemps manqué à mon arsenal, c’était une recette de pommes de terre rôties telles qu’on les sert dans les pays anglo-saxons. J’avais essayé quelques fois, mais je n’arrivais jamais à atteindre le parfait équilibre entre un extérieur très croustillant, et une chair bien fondante à l’intérieur. Le temps que la croûte se forme, l’intérieur avait tendance à se dessécher, si bien que l’ensemble était un peu carton.

Pas immangeable (pour que je trouve des pommes de terre immangeables, il faut quand même y aller) mais pas non plus la perfection en la matière.

Et puis, il y a quelques années, mon amie Pascale* a publié sa recette de roasted potatoes, qu’elle tenait d’ailleurs de sa belle-mère anglaise. J’adore les recettes de Pascale parce que je me sens toujours parfaitement en confiance, et j’étais particulièrement enthousiasmée par celle-ci, qui présentait une technique ultra classique au Royaume-Uni, mais dont je n’avais jamais entendu parler.

Je vous montre ça en vidéo :

Lire la suite »

Gnocchi de spéculoos

J’adore les spéculoos, ces biscuits aux épices croquants qui font la fierté de la Belgique.

On en fait une pâte à tartiner très populaire et très décadente — imaginez un Nutella version spéculoos, clairement irrésistible mais pas le truc le plus recommandable sur le plan nutritionnel — et j’ai eu pour ma part envie de les transformer en gnocchi sucrés.

J’adore l’idée de prêter la saveur unique du spéculoos à des petites bouchées tendres et dodues, et j’aime aussi le mariage nord-sud du biscuit belge et de la spécialité italienne qui se tombent dans les bras l’un de l’autre au fond du bol.

Spéculoos

Vous verrez aussi que c’est une recette très amusante à faire : on commence par réduire les spéculoos en miettes avec un rouleau à pâtisserie (un excellent anti-stress !), on forme des petits bouchons de pâte à la poche à douille, et une fois pochés on fait dorer les gnocchi à la poêle dans un peu de beurre.

Vous pouvez tout à fait préparer la pâte la veille, mais il est préférable de pocher et saisir les gnocchi juste avant de servir. Les gnocchi de spéculoos se dégustent tièdes, avec une cuillerée de crème fraîche qui fond lentement, et une petite pluie de cannelle fraîchement râpée.

Gnocchi de spéculoos

C’est une recette tellement chouette que mon amie et pétillante vidéo-journaliste Katie Quinn m’a proposé qu’on la tourne ensemble. On s’est bien amusées, et vous pouvez voir le résultat sur sa chaîne YouTube. La vidéo a aussi été diffusée sur FWx, la chaîne lifestyle de Food & Wine pour la génération Y.

PS: Oh, et ne ratez pas ma recette spéculoos au sarrasin, un délice à n’importe quelle période de l’année, mais particulièrement appropriée au moment des fêtes !

A propos de la cannelle que j'utilise

J'aime d'amour la cannelle fraîche que je commande chez Cinnamon Hill, une petite entreprise britannique qui importe du Vietnam et du Sri Lanka des bâtonnets de cannelle d'une qualité rare. A chaque fois que je l'utilise en cuisine ou en pâtisserie, je m'émerveille de constater à quel point une cannelle fraîchement récoltée et fraîchement moulue change tout : c'est presque une épice différente de celle qu'on connaît d'ordinaire. J'achète les bâtons entiers, et je les réduit en poudre avec la très belle râpe à cannelle créée par Cinnamon Hill et fabriquée au Royaume-Uni.

Lire la suite »

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]