Où manger à Strasbourg : Les bonnes adresses d’une Strasbourgeoise

Photo: Philippe de Rexel

Il n’y a pas que Paris dans la vie, et dans toutes les villes de France on trouve des pépites innovantes et réjouissantes pour les gourmands qui y vivent, ou qui viennent y passer un week-end. Pour cette série de billets, j’ai donc demandé à une petite équipe de blogueurs un peu partout en France de vous ouvrir leur carnet d’adresses et de partager avec vous leurs coups de coeur.

FrederiqueÀ Strasbourg, Frédérique vous recommande…

Ayant quitté Paris il y a vingt-cinq ans, Frédérique Froidevaux a vécu quinze ans en Alsace, dont sept à Strasbourg. Cette capitale européenne est une mine d’or pour la gourmande qu’elle est. Créatrice textile, son crédo est « d’embellir le quotidien » ; elle embellit aussi celui de sa famille en passant une partie de son temps libre dans sa cuisine ! Elle partage cette passion avec les lectrices de son blog qui ouvre les coulisses de son atelier. Où va-t-elle nous emmener aujourd’hui ?

Un marché ou une épicerie : Le marché du boulevard de la Marne

Marché Strasbourg

Dans le quartier des XV-Orangerie, voici le plus grand marché strasbourgeois. Il est installé tout le long du boulevard de la Marne. C’est un vrai marché coloré et fourni, comme on aime, avec foison de commerçants : primeurs, produits alimentaires (poisson, viande, charcuterie, fromage), miels, épices, fleurs et plantes, vêtements, chaussures, paniers et ustensiles de cuisine (comme les moules à kougelhopf, ou les emportes-pièces pour les fameux sablés de noël). Ouvert le mardi et le samedi, le matin.

Une adresse sucrée : Boulangerie Westermann

Boulangerie Westermann

Les Westermann font du pain depuis plusieurs générations, notamment pour leur célèbre restaurant gastronomique étoilé le Buerehiesel. Pains, baguettes, viennoiseries sont pétris, façonnés et cuits sur place avec une volonté de mettre l’accent sur les matières premières alsaciennes (filière Alsépi). Le célèbre kougelhopf (brioche) est divin et sent bon le beurre.

Un endroit pour prendre un thé ou un café : Salon de thé Grand’Rue

Dans une rue piétonne de la petite France, une institution strasbourgeoise dont la réputation n’est pas usurpée. Deux petites terrasses l’été complètent une salle à la décoration chaleureuse et légèrement kitsch : un grand buffet de gâteaux et tartes qui ravit les yeux avant les papilles et une belle carte de thés noirs, verts, rouges, blancs pour les amateurs ! Les pâtisseries, à la coupe, sont traditionnellement servies avec coulis, ou crème anglaise, fruits de saison et meringue.

Les portions sont si généreuses que, pour les petits appétits, il est possible de prendre le reste de son gâteau à emporter…

Un resto convivial pour dîner avec des amis : Restaurant Le Clou, une winstub pour un repas alsacien

Restaurant Le Clou

Les plats typiques alsaciens, à déguster dans une winstub pour rester dans l’esprit, sont généreux, tiennent au corps, et sont la base d’une cuisine de « bonne ménagère ». Ici, la spécialité est le Wädele (jambonneau) : il y est exceptionnel, servi avec de la choucroute ou des pommes de terre sautées. Il vaut mieux venir avec une solide faim !

Il est conseillé de réserver, notamment pour le dîner. Le service est rapide et souriant, même lorsque le restaurant est plein ! La décoration est à l’image du restaurant, très traditionnelle et dépaysante, dans un style très alsacien.

Un resto pour un dîner en tête à tête : Restaurant Pierre Bois Feu

Restaurant Pierre Bois Feu

Il ne faut surtout pas s’arrêter à la devanture de ce restaurant en entresol. Rien ne laisse présager l’aventure culinaire qui s’offre à nous, une fois la porte passée. Cette cuisine respecte avant tout les produits qui proviennent de fermiers régionaux et français. Elle est à conseiller particulièrement aux amateurs de viande rouge. Les desserts sont également délicieux et faits maison. Il ne faut pas s’attendre à déguster de la cuisine alsacienne traditionnelle, ce n’est pas leur style de cuisine.

La salle est joliment décorée, épurée, avec une cuisine ouverte, ce qui permet de voir le chef travailler. Réservation très conseillée, car il y a une vingtaine de couverts seulement.

Une adresse carte blanche : La Maison aux Pains

Voilà un boulanger à l’écoute de ses clients, et qui innove régulièrement ! Sa dernière pépite estivale : un gros pain avec une fermentation très lente et double. Je vous conseille tout particulièrement le pain à la coupe que Loïc pétrit, façonne et cuit sur place dans sa boulangerie. Il privilégie les circuits courts pour son approvisionnement en farines.

Une mention spéciale pour son pain « family », le « campagrains », son pain aux fruits secs (noisettes, raisins, abricots…) et ses viennoiseries. Le petit rayon boissons fraîches originales, tout comme la petite épicerie de saison, sont l’œuvre de sa compagne Michelle, qui aime tester les nouveautés.

Mille mercis pour le partage, Frédérique !

La divine recette de flammekueche inspirée de celle de Frédérique.

La divine recette de flammekueche inspirée de celle de Frédérique.

Vous retrouverez tous ces lieux sur la carte ci-dessous, et si vous avez vos propres bonnes adresses à Strasbourg, livrez-les-nous dans les commentaires !

Y a-t-il une ville de France que vous souhaiteriez voir à l’honneur ici, et/ou avez-vous envie de contribuer à cette série comme blogueur invité ? N’hésitez pas à me contacter pour me faire part de vos idées !

  • Cécile

    J’ajoute à la (formidable) liste de Frédérique, mes petits favoris :
    – What’s the Cake et En voiture Simone, pour un brunch, un goûter, un dessert ou un café ;
    – Bistrot et chocolat, pour un goûter, un déjeuner ou un brunch ;
    – Le Gavroche, pour une soirée gastro en amoureux ;
    – La cloche à fromage pour une soirée dégustation de fromages dans les règles de l’art (leurs fromageries sont également un lieu que je fréquente assidûment !) ;
    – Cokoon, pour un déjeuner simple, mais délicieux.

  • Ilse Wouters

    merci pour ce billet super intéressant! Je pensais déjà que le thème de voyager à une autre ville et de recevoir les recommandations de quelqu´un local avait terminé, mais je constate avec plaisir que ce n´est pas le cas. Comme j´ai vécu (il y a bien longtemps!) à Pau, j´aimerais bien voir un billet sur Pau, ou Toulouse.

    • Merci Ilse ! Toulouse est programmé pour février, et je me note Pau ! Connais-tu un(e) blogueur(se) dans le coin ?

      • Pour Pau, je te recommande Julie du blog Banana Pancakes ,ou bien Alexandra de My Girly Popotte 🙂

        • Merci pour les reco, je vais les contacter !

          • Mea culpa pour Alexandra, je l’ai vue hier et elle vit en fait à Tarbes et travaille près de Pau mais elle ne connais pas les restau de Pau. (En revanche, tu peux l’envisager pour un article sur les bonnes adresses tarbaises ^^).

          • Ah merci pour la précision Lucie !

  • Cool, il se pourrait que nous déménagions à Strasbourg dans les prochaines années donc je me note le blog de Frédérique et ses adresses précieusement dans un coin de mon carnet.

  • Floriane

    Oh le pincement au cœur que j’ai ressenti en découvrant le lieu de ce billet ! Strasbourg, c’est la ville de ma région, la ville de mes études, je l’affectionne tout particulièrement ! Alors forcément, là, d’être à plus de 15 000 km, ça me rend un peu tristoune… Mais je compte bien revoir ces magnifiques colombages et me promener à nouveau dans ces ruelles que j’aime tant ! En tout cas merci, car j’ai découvert une ou deux adresses que je vais m’empresser de communiquer à ma sœur, qui étudie là-bas en ce moment ! 🙂

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]