Tartelettes citron-gingembre

Cela fera bientôt dix ans que je connais Claire, l’auteur du blog naturo-pionnier Clea Cuisine, et que nous entretenons une amitié simple et sincère à laquelle je tiens beaucoup.

Clea fait partie de ces personnes rares que j’admire pour la confiance et la sérénité qu’ils dégagent, comme si l’agitation extérieure et la frénésie des dernières tendances les laissait indifférents, tout occupés qu’ils sont à suivre leur propre chemin, guidés par leurs propres goûts. Ces qualités lui ont d’ailleurs valu un lectorat fidèle et impliqué dont elle a souvent changé sinon la vie du moins l’alimentation, en étant une des toutes premières à parler d’agar-agar, de farine de riz et de purée d’amande.

C’est donc sans hésitation que j’ai accepté sa proposition il y a quelques semaines de faire une sorte d’échange culinaire via nos blogs respectifs : l’idée était que chacune choisisse trois recettes sur le blog de l’autre, pour ensuite les secouer vigoureusement au shaker et en tirer une nouvelle recette.

Je partage le goût de Clea pour les tartes au citron bien acidulées, et cette formule donne pour moi l’équilibre parfait.

L’occasion de se replonger dans les archives l’une de l’autre n’était pas le moindre des bénéfices, et j’ai pour ma part choisi son Velouté de carotte au miso blanc et gingembre, ses Crèmes au chocolat et gingembre à l’agar-agar, et sa Tarte au citron ultime.

Mon idée était initialement de faire une tarte au citron parfumée au gingembre et au miso blanc — voici un article (en anglais) sur l’utilisation du miso blanc dans les desserts. Mais mes essais préliminaires avec le miso blanc ne m’ont pas convaincue — soit on ne le sentait pas assez, soit on le sentait trop — et j’ai donc opté pour des tartelettes citron-gingembre qui ont ravi tous ceux qui ont eu l’occasion d’y goûter, moi incluse.

Le mariage du citron et du gingembre n’a plus à faire ses preuves, et il m’a suffit d’ajouter du gingembre frais finement râpé à la recette de lemon curd dont Clea garnit sa tarte. Je partage son goût pour les tartes au citron bien acidulées — c’est-à-dire comparativement peu sucrées — et cette formule donne pour moi l’équilibre parfait. Ce lemon-ginger curd pourrait d’ailleurs être préparé juste comme ça, pour tartiner sur une jolie brioche, pimper un yaourt ou garnir des crêpes.

Quant à la pâte, j’ai choisi de suivre la recette de pâte sucrée qu’utilise le génial pâtissier Jacques Genin, telle qu’il la livre dans sa chouette monographie Le Meilleur de la tarte au citron. C’est une pâte qui est aussi facile à faire qu’à manipuler, et qui donne un fond de tarte savoureux et croustillant, parfait contrepoint à l’onctueuse crème au citron.

Et pour voir la recette que Clea a sorti de son propre shaker, c’est par ici : Pâtes à la gremolata amande-courgette et aux oignons rôtis. Merci Claire !

Participez à la conversation !

Connaissiez-vous déjà le blog de Clea ? Et les tartes au citron, vous les aimez comment ? Plutôt acides, plutôt sucrées, plutôt meringuées ?

Tartelettes citron-gingembre

Vous aimez cette recette ? Partagez vos photos sur Instagram !

Ajoutez le tag #cnzrecipes aux photos de vos réalisations. Je partagerai mes préférées !

Tartelettes citron-gingembre

Préparation : 45 minutes

Cuisson : 30 minutes

Total : 8 hours, 30 minutes

Pour six tartelettes de 10 à 12 cm.

Tartelettes citron-gingembre

Ingrédients

    Pour la pâte sucrée :
  • 175 g de beurre doux, à température ambiante, + un peu pour graisser
  • 125 g de sucre de canne non raffiné
  • 60 g de poudre d'amande
  • 2 gros œufs bio, à température ambiante
  • 1 jaune d'oeuf bio, à température ambiante
  • 1/4 c.c. de sel de mer fin
  • 310 g de farine T65, + un peu pour fariner
  • Pour la crème citron-gingembre :
  • 4 citrons bio
  • 30 g de gingembre frais, pelé et très finement râpé
  • 125 g de sucre de canne non raffiné
  • 1 c.s. de fécule de maïs, diluée dans 1 c.s. d'eau
  • 3 gros œufs bio

Instructions

    Étape 1 : Préparez la pâte sucrée (au moins 8h30 avant de servir)
  1. Dans un grand bol, mettez le beurre, le sucre et la farine d'amande. A l'aide d'une spatule, incorporez le beurre aux ingrédients secs pour obtenir une texture sablonneuse.
  2. Incorporer les oeufs à la spatule.
  3. Incorporer la farine et le sel, en travaillant la pâte juste assez pour que toute trace de farine disparaisse.
  4. Renversez la pâte sur un plan de travail et pétrissez très brièvement -- en 5 ou 6 gestes, pas plus -- pour rassembler la pâte en boule.
  5. Divisez la pâte en deux ; chaque moitié doit peser 400g. Enveloppez une moitié soigneusement dans du film plastique et réservez au réfrigérateur ou au congélateur pour une autre fois. Placez l'autre moitié sur une assiette -- c'est la pâte que vous allez utiliser pour les tartelettes -- couvrez et mettez au réfrigérateur pendant au moins 2 heures, ou jusqu'au lendemain.
  6. Étape 2 : Foncez les moules (au moins 1h15 avant la cuisson) et faites cuire la pâte à blanc (au moins 5h avant de servir)
  7. Divisez la pâte en six morceaux ; chacun doit peser 65 g.
  8. Préparez 6 moules à tartelette de 10 à 12 cm de diamètre, par exemple ceux-ci. Beurrez-les soigneusement s'ils ne sont pas anti-adhésifs.
  9. Sortez un morceau de pâte (laissez les autres au frais) et étalez-le assez finement en un cercle suffisamment grand pour foncer un de vos moules à tartelette. Gardez votre plan de travail et votre rouleau à pâtisserie légèrement farinés.
  10. Pâte sucrée 1
  11. Brossez l'excédent de farine des deux côtés du cercle de pâte avec un pinceau à pâtisserie, puis foncez un des moules à tartelette en allant bien jusqu'au fond et en laissant l'excédent de pâte dépasser sur les bords.
  12. Pâte sucrée 2
  13. Passez le rouleau à pâtisserie fermement sur ​​les bords du moule pour couper l'excédent de pâte (gardez les chutes pour faire des sablés), et pressez bien la pâte avec les doigts contre les bords du moule pour l'aider à rester en place. Remettez au réfrigérateur 1 heure avant de les faire cuire.
  14. Pâte sucrée 3
  15. Préchauffez le four à 160°C (325°F) et faites cuire les fonds de tartelette 20 à 25 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient brun doré. Ne les sous-cuisez pas: il faut qu'ils aient une bonne couleur pour que la pâte soit savoureuse et qu'elle ne ramolisse pas au contact de la garniture. Laissez refroidir sur une grille pendant que vous préparez la crème citron-gingembre.
  16. Étape 3: Préparez la crème citron-gingembre et garnissez les tartelettes (au moins 4h30 avant de servir)
  17. Râpez le zeste de 2 citrons dans une casserole moyenne, et pressez les 4 citrons. Vous devriez obtenir environ 150 ml de jus. Versez dans la casserole avec le gingembre, le sucre et la fécule de maïs diluée.
  18. Mettez la casserole sur feu doux et chauffez le mélange en mélangeant à la spatule jusqu'à ce que le sucre soit dissout.
  19. Battez les oeufs dans un saladier, et incorporez au fouet le jus de citron chaud.
  20. Reversez dans la casserole et faites cuire à feu moyen-doux, en remuant constamment avec la spatule en formant un "8" pour bien racler le fond et les bords de la casserole. La crème est prête quand la spatule laisse une trace nette au fond de la casserole.
  21. Crème au citron
  22. Versez la pâte dans les moules et lissez la surface à la spatule.
  23. Laissez prendre au réfrigérateur au moins 4 heures, et jusqu'à 8. Sortez du réfrigérateur 15 minutes avant de servir. Les tartelettes sont meilleures le jour-même, mais s'il vous en reste, elles seront toujours bonnes le lendemain et le surlendemain.

Notes

  • Si vous n'avez pas de moules à tartelettes, la même recette peut être faite dans un moule à tarte de 25 à 28 cm de diamètre.
  • C'est une recette à préparer à l'avance. Commencez le matin si vous avez l'intention de servir les tartelettes au dîner. Pour les servir au déjeuner, faites la pâte et foncez les moules la veille, puis faites cuire les fonds de tarte, préparez la crème au citron et garnissez les tartelettes assez tôt le matin-même.
  • La pâte sucrée peut être utilisée pour toute autre tarte sucrée garnie de fruits, de fruits à coque, de chocolat, etc.
  • La crème de citron au gingembre peut être faite de façon indépendante pour tartiner sur du pain grillé ou de la brioche, pour garnir un gâteau roulé, ou pour étaler au milieu d'un gâteau au yaourt coupé en deux.

https://cnz.to/vf/recettes/tartes-et-gateaux/tartelettes-citron-gingembre/
  • titel

    Oh que oui je connaissais déjà Cléa! Arrivée par hasard sur son blog à la recherche de recettes japonaises il y a quelques années, j’y suis restée fidèle (tout comme à Chocolate and Zucchini!). La tarte au citron? Je la préfère acidulée, je suis fan de citron mais pas du tout de sucre.
    Le fait de relire le mot gremolata me donne faim!

  • Clea Cuisine

    J’avais hâte de voir le résultat de notre ping-pong, je ne suis pas déçue ! Merci pour tes mots qui me touchent beaucoup, et pour cet échange aussi délicieux que les recettes qui en sont sorties.

  • Alors là je ne suis on ne peut plus d’accord ! Sans être amie avec Cléa, c’est effectivement un des premiers blogs que j’ai découvert… En 2005 je venais de m’installer avec mon copain et après avoir reproduit jusqu’à plus soif les plats familiaux, j’ai fait une overdose… j’en avais marre de manger toujours la même chose viande-viande-viande-beurre-beurre-peu de légumes et c’est là que j’ai commencé à fureter sur internet. Je ne sais plus trop comment j’ai atterri sur le blog de Cléa, tout rose à l’époque, mais je suis restée fidèle lectrice et testeuse de ses recettes depuis… et je suis loin de dire ça de tous les blogs, entre ceux qui sont partis à l’abandon, ceux dont je me suis éloignée car la cuisine ne me convenait plus ou ceux dont le ton a tellement changé que je n’ai plus accroché… C’est clairement elle qui a fait de ma cuisine ce qu’elle est aujourd’hui, bio, saine et végétarienne.
    Bon alors par contre, honte à moi, je n’ai jamais testé la tarte au citron ! Je ne suis même pas sûre d’en avoir déjà goûté…!
    Les pâtes à la gremolata me tentent énormément…
    En tout cas, très bonne idée à vous 2 cette remasterisation de recettes, merci !

  • Claude Noë Tinchon

    Je suis une lectrice assidue du blog de Cléa, de ses bouquins et surtout une fan de ses recettes qui se retrouvent bien souvent dans nos assiettes et nos lunch box

  • oh là là là là qu’elles ont l’air bonnes ces tartelettes 🙂 j’en prendrais bien une avec une tasse de thé !
    il faudra que j’essaie !
    je ne connaissais pas le blog de Cléa, mais j’irai certainement y faire un tour .

    bon week-end

    • Tu me diras si tu testes les tartelettes ! Elles ont été très appréciées par ici. 🙂

  • Anne

    C’est grâce toi que j’ai découvert le blog de Clea (et bien d’autres…..) et j’avoue que j’adore sa cuisine nature,différente et creative et japonisante.

    • Je suis bien contente de t’avoir mise sur le chemin de cette découverte incontournable !

  • Floriane

    Dès que j’ai vu cette recette, j’ai voulu l’essayer ! Mais je commence d’abord par la crème de citron, que je testerai avec des yaourts ! D’ailleurs, elle se conserve au frais après préparation je pense ?

    • Oui, absolument ! En général, je m’arrange pour consommer la crème de citron dans les 4-5 jours après péparation.

      • Floriane

        J’ai bien fait dans ce cas ! 🙂 Le pot est d’ailleurs presque vide, et je confirme que la crème est délicieuse (seule ou dans un yaourt) ! J’ai bien l’intention de faire des tartelettes une très prochaine fois !

  • camille

    Clea est comme toi une réference en talent culinaire. Je suis vos blogs avec plaisir pour leur originalité, leurs idées dans le registre « bien cuisiner et cuisiner bon  » Avec aussi des conseils pratiques, des trouvailles. Bref que du bonheur. Merci du partage et bravo pour tes derniers livres

  • Cette jolie recette figure t-elle dans ton dernier livre ? Je l’achèterai quand même, ça fera sans doute partie des « eat books » ou « it books » de la prochaine décennie 😉

    • Bonsoir Elise, non, toutes les recettes de Veggivore sont inédites, donc cette recette ne s’y trouve pas, par contre tu y trouveras d’autres recettes de tartes et tartelettes — je te laisse découvrir. 🙂

  • Punky Brewster

    Très jolie variation testée et approuvée hier soir ! La tarte au citron, je l’aime acidulée et pas meringuée.
    Et je trouve aussi que la tarte au citron ultime de Clea est vraiment ultime 😉
    Moi j’ai appris à cuisiner avec Clea, il y a tout juste dix ans, à une époque où je ne connaissais rien à rien et où la cuisine était mon pire cauchemar…

    • Clea mériterait une médaille de l’Ordre Culinaire pour le nombre de personnes qu’elle a invitées en cuisine ! Je suis une fan ultime des tous premiers jours, à l’époque où elle vivait au Japon et parlait des cours de cuisine française qu’elle donnait à un petit groupe de vieilles dames japonaises. 🙂

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]