Une journée avec…

J’ai une grande curiosité pour les petits détails de la vie des gens, et ma rubrique préférée dans le magazine ELLE, c’est la page « Une journée avec… » pour laquelle une personnalité décrit son quotidien.

J’ai eu récemment l’occasion de me prêter à un exercice similaire pour le compte Instagram One Woman Shop, une communauté de femmes « solopreneurs », et j’ai eu envie de partager le résultat avec vous ici. Vous m’accompagnez ?

Mon bol de petit déjeuner

Une fois que mes deux fils (Milan, 4 ans, Mika, 1 an) sont à la crèche et à l’école respectivement, je prends quelques minutes pour ranger l’appartement (je ne peux pas me concentrer sinon) et je me fais une petite session de méditation avec mon casque Muse. Je prépare ensuite mon petit déjeuner en écoutant mes podcasts préférés sur la cuisine, l’entreprenariat, la vie ou la parentalité.

Je passe par des phases un peu monomaniaques pour mon petit déjeuner, et en ce moment c’est la fête du granola paléo, que je mélange avec des morceaux de banane et de pomme, des graines de chia, et du lait de coco. Je mange ça en lisant un magazine ou bien à mon ordinateur, tout en consultant mes e-mails ou en faisant le point sur mes réseaux sociaux.

Et vous, vous mangez quoi le matin pour bien démarrer la journée?

Cuillier Café à Paris

Je travaille de chez moi la plupart du temps, mais j’aime aussi changer de rythme et aller m’installer dans un café. Si j’ai besoin de boucler quelque chose en particulier — par exemple mes pages pour Elle à Tablele bruit de fond des conversations m’aide à me concentrer.

Est-ce que c’est vrai pour vous aussi ? Et savez-vous qu’il existe un un simulateur d’ambiance de coffee shop ?

Mon déjeuner vegan

J’aime beaucoup profiter de l’heure du déjeuner pour voir mes amies ou rencontrer des contacts professionnels, mais au final c’est assez chronophage. J’essaie donc d’alterner les semaines avec rendez-vous et les semaines sans, pour me ménager de larges plages de travail ininterrompu pour vraiment avancer.

Et quand je déjeune chez moi, ça ressemble généralement à ça : un grand bol vegan avec les petits trucs qui me tombent sous la main. Ici, du brocoli roussi, des carottes jaunes rôties, du kale violet (cru et « massé ») et un demi-avocat. J’ajoute un filet d’huile de sésame et du jus de citron, et je saupoudre tout ça de coriandre et de parmesan vegan (levure maltée + noix de cajou + ail, le tout réduit en poudre fine). Je mange de tout, mais quand je suis seule je suis plus souvent attirée par les saveurs végétaliennes.

S’il vous arrive de travailler de chez vous, qu’est-ce que vous vous faites à manger ?

Prise de vue

Si je développe une recette, je profite de la lumière du début d’après-midi pour prendre des photos dans mon salon. Vous reconnaîtrez ici mes flatbreads de patate douce aux épices « everything ». Les observateurs attentifs auront aussi remarqué le tapis de jeu de mon fils aîné et un petit bout de son garage.

Si vous voulez en savoir plus sur l’équipement que j’utilise pour mes photos, vous pouvez consulter ma page de ressources (en anglais).

Pommes, beurre de cacahuète, cannelle

Si j’ai un creux dans l’après-midi, je coupe une pomme croquante en lamelles (ici, une Reine des reinettes ramenée du Perche), j’ajoute une bonne cuillerée de beurre de cacahuètes ou d’amandes, et je saupoudre le tout d’un peu du sel et de beaucoup cannelle fraîchement râpée. Je crois que je pourrais me nourrir exclusivement de ça ! C’est rafraîchissant et ultra satisfaisant.

La cannelle que j’utilise vient de Cinnamon Hill et le tartineur en bois est de chez Earlywood Designs.

Groupe mastermind

Deuxième passage au café pour une session avec mon groupe mastermind ! Il s’agit d’un petit groupe de professionnels qui partagent les mêmes valeurs et se retrouvent régulièrement pour échanger sur leurs réussites et leurs difficultés, et s’offrir mutuellement leurs avis et leurs conseils.

Je fais partie de deux groupes de ce type — un groupe « virtuel » où on se parle sur Skype, l’autre où on se rencontre dans la vraie vie — et c’est incroyable l’influence bénéfique que ça a sur ma vie professionnelle. J’en parle à tout le monde !

Faites-vous partie d’un groupe similaire, ou avez-vous envie d’en constituer un ?

Livres de cuisine

Dans le cadre de mon travail, on m’envoie régulièrement des livres de cuisine, en français ou en anglais, et c’est toujours un plaisir pour moi de les découvrir. Quand mon énergie retombe un peu en fin de journée, j’en profite pour feuilleter les dernières parutions pour voir s’il y en a qui pourront vous intéresser. Je suis alors susceptible de m’inspirer d’une recette pour un billet — en citant la source — ou d’organiser un concours en partenariat avec l’éditeur.

En photo ici de haut en bas : Paris Cocktails, Le Miso, Venez dîner dans 20 minutes, The Antarctic Book of Cooking and Cleaning, Sweeter Off The Vine, Whole Food Energy, Superfoods 24/7, Crumb Cakes, Hungry Healthy Happy, Café et Ferment Your Vegetables.

Et voilà qui conclut le photo-récit de ma journée de travail !

C’est alors que je retrouve mes fils, que je termine la préparation du dîner, et qu’on se met à table tous ensemble. Ensuite, les enfants vont se coucher, et Maxence et moi avons un peu de temps pour nous. Il m’arrive de me remettre au travail ensuite, surtout si j’ai sur le feu un projet particulièrement pressant ou enthousiasmant, mais j’essaye que ça ne se prolonge pas trop parce que la qualité de mon sommeil est une priorité pour moi.

J’espère que ce petit passage en coulisses vous a plu ! N’hésitez pas à me dire en quoi vos habitudes ressemblent ou diffèrent des miennes. Comme je l’indiquais plus haut, votre quotidien m’intéresse. ^^

  • Les « Une journée avec… » ont toujours été une de mes pages préférées du Elle aussi 🙂 Et je trouve ça très chouette de pouvoir lire sur ta journée ! Depuis que tu as parlé du groupe Mastermind dans un autre article je crois, j’ai fait quelques recherches (je ne connaissais pas du tout !) et me suis dit qu’il fallait que j’en trouve à Montréal, histoire de s’encourager et s’épauler entre nous ! La route du solo-preneur est si tortueuse parfois… et la déprime de travailler tout le temps à la maison me gagne un peu trop souvent, je crois… Vous recrutez dans votre groupe Skype? 😉 Merci d’être toujours aussi inspirante en tout cas !

    • Merci Christelle ! Mes groupes sont au complet pour le moment mais je pense à toi si ça change. ^^

      Et mon conseil, ce n’est pas forcément de chercher un groupe mastermind, c’est de monter ton propre groupe ! C’est ce que j’ai fait pour ma part : je voulais ça dans ma vie, j’ai écrit à deux personnes à qui je pensais spontanément, qui elles-mêmes ont pensé à quelques autres personnes, et hop ! Un groupe mastermind, un !

  • Palmira

    Passionnante cette journée passée en ta compagnie!
    Nos journées se ressemblent bcp au final (menus inclus!), là où ça diffère vraiment c’est sur le fait de voir du monde pour travailler son réseau, j’ai bcp de mal… Même si j’essaie de me soigner!
    Ah si, le tapis est parme chez nous et pas bleu!
    Bonne soirée,
    Palmira

    • Ah, c’est rigolo ces similitudes ! Je suis plutôt quelqu’un de solitaire à la base (= bosser tranquille chez moi c’est un paradis) et pour le fait de voir du monde, je fonctionne vraiment à l’intuition : je ne vois que les gens que j’ai vraiment envie de voir ! Parfois il y a des opportunités ou des événements pour lesquels je me dis que « ah oui, ce serait bien d’y aller » pour une raison X ou Y, mais si le coeur n’y est pas, je reste chez moi, sans remord ni culpabilité. 🙂

  • titel

    Je crois qu’on est tous un peu curieux du quotidien des gens, pour comparer avec le nôtre ou pour donner des idées 😉 Pour ma part, le bruit ambiant ne m’aide vraiment pas à me concentrer et du coup je n’arrive pas à travailler, le silence m’est indispensable. Par contre là où je te rejoins, c’est sur les repas pris en solo : presque toujours sans protéines animales, rien que du végétal. C’est l’occasion de manger vraiment ce qui nous plait, puisqu’il n’y a qu’une assiette à préparer!

  • Isabelle

    Comme toi, lorsque je lisais Elle, ma rubrique préférée était « une journée avec…. » en râlant les quelques fois où il s’agissait de personnages virtuels ou disparus, style Jessica Rabbit ou Mona Lisa. Lorsque je suis seule, je suis totalement végétarienne (attention, pas végétalienne, ça je ne pourrais pas). Le matin, pain complet fromage blanc, mon rituel, un fruit vers 10 h, le midi féculents, légumes, laitages, fruits et le soir une énorme salade composée, en ce moment mâche, mangue, orange, à la mélasse de grenade, je suis très monomaniaque quand je découvre un produit, et cette mélasse, j’en mange tous les jours, ensuite des laitages, desserts maison etc……
    Dans le style « les petits détails » j’aime bien aussi les portraits chinois, quand ils sont inclus à une interview.

    • Ah oui, très sympa les portraits chinois, aussi bien d’y répondre soi-même que de lire celui des autres. Si tu étais un condiment, tu serais la mélasse de grenade ? 😉

      • Isabelle

        En ce moment, oui je serai la mélasse de grenade, maaaandieu que c’est bon.

  • Merci pour ce billet, Clotilde ! Moi aussi, je suis une curieuse qui adore la rubrique « une journée avec » et suis ravie d’en savoir plus sur ta journée, qui ressemble pas mal à la mienne !!!

    Plusieurs questions / réactions :

    * Tu petit-déjeunes devant un magazine ou ton écran ? Est-ce que tu arrives à sentir le goût des aliments et à les apprécier en faisant autre chose ? I’m probably going to sound like a mindful eating/breathing/living kinda freak mais j’avoue que ça m’étonne que de toi, surtout après un temps de méditation.

    * Est-ce que tu inclus des protéines végétales à ton déjeuner et/ou ton dîner ? Moi aussi, je tends de plus en plus à manger végétalien mais je me pose la question de la quantité de protéines dans mon alimentation. J’ai l’impression que je n’en consomme peut-être pas assez et que, du coup, par faim et/ou manque de satiété, je compense en glucides (notamment au goûter…). Pas très bon pour la ligne évidemment !..

    * Thanks for the reminder about mastermind groups! Tu en avais déjà parlé, je crois, mais je n’avais pas rebondi sur l’idée. Je suis dans la même situation que Christelle et je crois que ça m’irait bien, un tel groupe. J’ai un temps crû que le coworking était ce qu’il me fallait mais, entre le fait que je vis en banlieue, et donc pas à côté des co-working urbains, et le fait que je suis une introvertie qui ADORE travailler seule au calme chez elle, j’ai compris que ce n’était pas la solution pour moi !

    Merci d’avance de tes réponses !

    • Merci Anne-Liesse !

      Pour le fait de manger en faisant autre chose, je connais bien la théorie du mindful eating et tout et tout, mais pour moi ça reste un plaisir intense de petit-déjeuner ou de déjeuner toute seule tranquille en lisant un truc. Je n’ai pas le sentiment que ça m’empêche de savourer ce que je mange, et vraiment, c’est un moment de plaisir qui me nourrit à tous points de vue. Mais je pense que c’est très personnel !

      Pour les protéines, j’y pense effectivement, et je m’arrange (sans obsession) pour que l’équilibre se fasse dans la journée, que ce soit avec des légumineuses, du tofu, de la viande, ou du poisson. Je n’ai pas remarqué de fringales particulières, mais il faut dire que je suis généreuse avec les matières grasses dans l’assaisonnement, les oléagineux, l’avocat… C’est ce qui fonctionne bien pour moi.

      Pour le mastermind group, oui, je pense que tu es le genre de personne à qui ça apporterait beaucoup ! As-tu dans ton entourage des personnes à qui tu pourrait le proposer ? Le mieux reste encore de se voir en personne, mais à défaut, Skype ça marche bien aussi…

  • cerdan09

    Bonjour à tous (et à toutes!),

    Je vous présente la boutique DELMONT-TOULOUSE, spécialisée dans les objets de décoration maison & jardin, mobilier design mais surtout dans les ustensiles de cuisine pratique et originaux !

    Livraison Gratuite ! http://www.delmont-toulouse.fr

  • kanadelf

    merci pour cet article, moi aussi je suis curieuse du quotidien des autres (surtout s’il est loin du mien!) (et j’adore par exemple regarder dans le frigo des gens).
    Merci aussi pour les podcasts, j’ai écouté The Lively Show ce matin et j’ai bien aimé. J’écoute des podcasts le matin dans la voiture (45min à 1 h de trajet), je n’écoute plus France Info ça me fout le bourdon… Au retour c’est soit podcast (mais en français et un truc léger, je suis trop distraite pour autre chose), soit musique. J’en écoute aussi quand je fais ma sortie marche/running 3 ou 4 fois par semaine le matin, ça m’évite l’ennui absolu ;-D
    Dans mes favoris : Beautiful stories from anonymous people, the longest shortest time, this American life, on va déguster (tu connais sûrement!) et ça peut pas faire de mal (lectures de Guillaume Gallienne).

    • Merci beaucoup pour les recommandations de podcast !

      Je suis une grande fan du Longest Shortest Time aussi (je l’étais encore plus quand elle se concentrait sur le « early parenthood » parce que c’est une période qui me fascine, mais j’adore Hillary Frank) et This American Life est le podcast qui m’a donné goût aux podcasts !

      Pour les podcasts en français, je ne sais pas si tu écoutais « Les Femmes, toute une histoire » ? L’émission est terminée mais les archives doivent être encore accessibles et c’était vraiment une émission de grande qualité sur le féminisme au sens large.

  • émilie

    merci pour ce petit tour en coulisses 🙂
    les petites choses du quotidien rendent le virtuel un peu plus humain, je trouve !

    Mon plaisir du matin est de pouvoir lire en prenant mon petit déjeuner. Sinon, j’ai besoin de vie et de mouvement autour de moi pour travailler, de pouvoir discuter, rire, échanger…

    Pour les podcast, mes préférés sont « en sol majeur » ou « culture d’islam ».

  • Frédérique

    Moi aussi, j’ai un faible pour cette page dans Elle : amusant de se prêter au jeu, nous les « zanonymes » 😉

    Ma journée commence.. au lit ! Par un bon 1/2 litre d’eau que je déguste allongée les yeux fermés, j’écoute l’eau descendre, gargouiller et me réveiller doucement .
    Ensuite, petit déj : un grand bol de lait d’amandes fait maison – merci Clotilde – avec une bonne cuillère de chocolat Van H et du miel, c’est tout ; tout en écoutant la Matinale de France Musique.

    Si je reste travailler à la maison, je bois , je bois – jusqu’au déjeuner se succèdent dans ma tasse, de l’eau chaude, des infusions au gingembre et du thé vert .
    Si je peux, vers midi, je marche 1h pour ne pas devenir folle à rester devant mon ordi .
    Le déjeuner est rapide mais toujours fait maison et toujours « asiatique » , origine vietnamienne oblige : plutôt végétal, des sautés de légumes, avec un peu de tofu ou des blancs d’oeufs.
    Ensuite,je me remets au boulot jusqu’au goûter ! J’ai eu longtemps ma crise purée d’amandes, maintenant, c’est l’huile de coco fondante sur une tranche de pain « intégral » ( je fais tout bien , hein ?)
    Je retravaille un peu, et puis, courses – tous les jours, oui, ça me détend ! je fais rarement de plein pour la semaine, j’ai essayé, ça ne marche pas , j’ai besoin tous les jours de me demander ce que je vais mettre dans l’assiette du soir pour ma petite famille et j’adore ça ! c’est un petit challenge.

    Et sinon, comme toi, je n’aime rien tant que travailler seule à la maison . Mais j’adore retrouver ma super partner de boulot : en général, on se retrouve une fois par mois, au café du Petit Palais, qui est devenu notre QG : on y déjeune et on y travaille toute la la matinée grâce au wifi : un mini groupe mastermind très fructueux !
    Bon, je crois que j’ai assez bavardé comme ça ..
    Merci Clotilde pour cet échange et ce partage, ça fait beaucoup de BIEN .
    A très vite, je dois me mettre au fourneau 😉

    • Merci pour ce partage ! Pour le mini-groupe mastermind à deux, on parle parfois de « accountability partner » — quelqu’un auprès de qui on peut s’engager à avoir fait tel ou tel truc avant telle ou telle date, ça peut aider pour la motivation !

      • Frédérique

        Merci pour ce nouveau mot que je vais mettre à mon carnet de vocabulaire, moi qui ne suis pas assez anglophone…

      • Cécile

        On parle aussi de « business buddy » (et je confirme, c’est très utile !).

        • C’est chouette que tu aies ça dans ta vie ! L’autre jour, au coffee shop où je vais souvent travailler, il y avait deux filles qui manifestement se faisaient une session « business buddy », chacune à tour de rôle. C’était intéressant à écouter d’une oreille en bossant sur mes trucs. (L’Enfant d’Éléphant à l’insatiable curiosité, c’est moi. 😉

  • Merci Clotilde ! J’aime bien vos recettes, et maintenant je peux imaginer un peu d’où elles viennent ! Je la trouve fascinant, la vie quotidienne des gens que j’admire comme vous. C’est drôle, l’app pour le bruit de « coffee shop. » !

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]