Mes Astuces pour un pique-nique qui change

Mes astuces pour un pique-nique qui change

Si vous êtes comme moi, vous adorez l’idée du pique-nique, mais en pratique quand quelqu’un lance l’idée un vendredi soir dans un bel élan de spontanéité et un sens lumineux des possibles, votre Schtroumpf grognon intérieur se réveille (“mof, c’est beaucoup d’organisation et j’ai pas d’idée et qui va faire les courses et on mange toujours la même chose et les enfants vont se bourrer de chips et on est mal assis par terre quand même”).

Donc pour vous, pour moi, pour nous, voici les quelques idées que je brandis devant le nez de mon Schtroumpf grognon (qu’il a d’ailleurs fort joli, ah non, ça c’est Cléopatre), pour me rappeler que si, si, on peut faire coloré et chouette et facile pour nos pique-niques cet été !

Parce que voilà : on rêve tous de paresser au lit le dimanche matin avant de se rendre à un pique-nique tout droit sorti de Pinterest. Mais la dure vérité, vous la connaissez : sans un minimum de préparation, tout ça va se finir en salade de riz, maïs en boîte, rouleau de papier absorbant et soda tiède. (Mais peut-être que votre salade de riz est très bonne, je ne l’ai pas goûtée.)

Non, ce qu’on veut, c’est du frais, du gai, et un peu d’originalité.

Astuces pour les pique-niques : Idées de recettes

Donc cet été, pour changer un peu du jambon-beurre – certes très bon – on peut faire dans le banh mi, ce sandwich star de la cuisine de rue vietnamienne. Une baguette qui n’a pas trop de mie, de la viande ou du tofu mariné et grillé, des carottes râpées et du concombre assaisonnés à la sauce magique, du piment, un peu de mayonnaise et beaucoup de coriandre : c’est une approximation acceptable et un délice.

Et si on trouve que les sandwichs, c’est drôlement bon, mais ça fait quand même beaucoup de pain, on peut se faire des rouleaux frétillants de fraîcheur en garnissant de crudités des feuilles de riz (façon rouleau de printemps) ou des feuilles d’algue nori grillée (façon maki, comme ces rouleaux de nori, avocat et concombre qui sont une de mes recettes les plus plébiscitées sur Pinterest justement ! La vie est bien faite.).

Autre option : donner dans le smørrebrød, la tartine danoise. Au lieu de faire des sandwiches pour tout le monde, on prévoit du pain noir tranché et une variété d’ingrédients simples : du beurre, des rondelles de concombre, des oeufs durs en lamelles, du gouda en tranches minces, du hareng mariné, du roast beef en tranches très fines, des oignons nouveaux émincés, des herbes fraîches… On dispose le tout sur la table de pique-nique ou au milieu de la nappe étalée dans la clairière, et chacun fait à son goût.

Quant aux salades, qu’il est toujours un peu hasardeux de manger sur ses genoux, avec la vinaigrette qui dégouline quand la discussion s’anime, j’aime les composer et les servir en bocaux (j’utilise les pots de yaourt en verre de ma yaourtière, en fait j’en ai un set de rechange), avec un joli effet de couches successives en bonus. On dispose ainsi les différents éléments – un peu de céréales et/ou de légumineuses dans le fond, des légumes cuits, des légumes crus, du fondant (tofu, fromage), du croquant (noisettes grillées, graines germées), et on verse une sauce par dessus : il suffira de secouer au dernier moment pour bien tout imprégner.

Mes astuces pour un pique-nique qui change

En dernière minute, on n’hésite pas à faire appel à quelques produits du placard bien sentis – une tapenade artisanale, des sardines à l’huile d’olive, une terrine aux pistaches… On pense aussi aux commerçants qui vous faciliteront la vie : on peut ainsi demander à sa rôtisserie préférée de découper le poulet rôti en morceaux (mieux vaut passer un coup de fil avant), le traiteur grec vous fera un bel assortiment de petites sauces pour vos crudités, et chez le boulanger vous prendrez une volée de chouquettes pour aller avec la salade de pêches au thé vert.

Vous retrouverez une douzaine d’autres idées de recettes pour pique-nique dans ce billet : Mes Meilleures Recettes de pique-nique.

Et pour boire avec tout ça, la super classe c’est d’emporter des bouteilles d’eau (encore mieux : d’eau pétillante maison) dans lesquelles on aura glissé, au choix ou en combo, quelques feuilles de menthe, un quartier de citron bio, ou un bâtonnet de concombre.

Conseils pique-niques : Le matériel

En matière de pique-nique, le diable est dans l’équipement : de jolies assiettes et des couteaux qui coupent peuvent faire la différence entre le pique-nique chic et le pique-nique cheap.

Je suis assez intransigeante sur ces couteaux qui coupent : il n’y a rien de plus désespérant que de déchiqueter un sublime saucisson ou une tomate juteuse au couteau à dents en plastique. En plus, si c’est vous qui avez pensé à emporter votre Laguiole de poche, le vrai que vous avez acheté à un artisan sur place avec votre nom gravé sur la lame, de fait c’est un peu vous le chef du pique-nique. Si vous n’avez pas de couteau pliant, emportez votre meilleur couteau d’office, enroulez-le bien serré dans un torchon, et fixez avec un gros élastique.

Mes astuces pour un pique-nique qui change

Et pendant qu’on y est, on ajoute une petite planche à découper, histoire de couper sur une surface autre que la paume de votre main.

Pour la vaisselle, on opte pour du vrai et du réutilisable autant que possible : c’est tellement plus agréable et tellement plus responsable. Des verres en verre (les Duralex sont pratiquement incassables, et sont bien plus stables que des gobelets une fois posés sur l’herbe), des assiettes réutilisables (en mélamine pour la légèreté si vous préférez, c’est sans conséquence si vous ne vous en servez qu’occasionnellement), des fourchettes et des cuillères piochées dans votre tiroir à couverts (selon les mets prévus, les couteaux ne sont forcément indispensables) ou, plus chouette encore, des baguettes.

Et en réalité, plutôt que d’emporter une grande nappe ou couverture, il est plus flexible d’en emporter plusieurs petites : ça permet aux peaux claires de se mettre à l’ombre tandis que les héliophiles profitent du soleil, et ça évite de se retrouver coincés en périphérie avec les pieds de tout le monde au milieu.

A moins de pique-niquer sur une aire d’autoroute ou au bord d’un torrent, il peut être difficile de se laver les mains avant et après le repas. Comme les lingettes jetables et le gel antibactérien sont à éviter (pour l’impact environnemental et la composition controversée), on prévoit plutôt quelques petites serviettes ou gants de toilette humidifiés d’eau légèrement savonneuse. En plus, c’est très rafraîchissant, façon oshibori japonais.

Mes astuces pour un pique-nique qui change

Pique-nique : ma check-list idéale

❑ Plusieurs petites couvertures ou nappes en tissu épais ne craignant rien
❑ Plusieurs torchons, qui serviront à emballer les aliments et la vaisselle à l’aller, et à essuyer ce qui doit l’être sur place
❑ Un ou deux couteaux qui coupent bien
❑ Une petite planche à découper
❑ De la vraie vaisselle (assiettes, verres, fourchettes, cuillères, baguettes, couteaux)
❑ Des serviettes de table en tissu (voir mon tuto pour coudre vos propres serviettes de table)
❑ Des grandes cuillères ou mieux, des pinces, pour faire le service
❑ Des pains de glace et un grand sac glacière pour garder le frais bien frais
❑ Des petites serviettes humides imprégnées d’eau un peu savonneuse
❑ Un tire-bouchon ou un décapsuleur, si on a prévu du vin ou des bières
❑ Deux sacs pour remporter ses déchets recyclables et non-recyclables
❑ Des condiments (un petit pot de moutarde, un contenant de sel gris ou de gomasio au piment)

Et vous ?

Quelles sont vos meilleures recettes et vos plus belles astuces pour un pique-nique réussi ?

  • graffie

    Pour moi, un pique nique réussi c’est un pique nique bien préparé. Celui qui évite la manipulation/épluchage/découpage sur place (avec des mains pas très propres) mais où on fait éventuellement juste l’assemblage. Celui qui évite les ingrédients fragiles du point de vue chaîne du froid. Celui où on a prévu le bon matériel (super check list… je rajouterai juste des verres… des « vrais » aussi … J’ai un souvenir précieux de pique nique avec des verres à pied pour le vin et des tasses à café, ça n’avait pas été plus long à préparer que des gobelets en plastique… bon j’avoue, on avait la voiture pas loin, ce n’était pas après 3 heures de randonnee sac à dos). Celui où on a à disposition des assaisonnements que chacun peut doser à son goût (un citron ca sert à tout !). Celui où les contenants ferment hermétiquement.

    Mais ça peut aussi a contrario être l’impro totale avec des courses de dernière minute (pain frais, fruits, fromage, ce qu’on trouve …) à condition d’avoir un couteau, quelques mouchoirs en papier, et un coin sympa où se poser…

    Bref un pique nique réussi c’est celui que j’ai envie de faire et pas celui qui m’est imposé…

    • Oui absolument, la vraie vaisselle, c’est seulement quand on n’a pas à la porter sur le dos. 😀

  • Caroline B

    Clotilde, je peux venir en pique-nique avec vous ?????
    ;)))

  • na

    Moi aussi !!!

  • Clémence

    Cette année, je multiplie les petites brochettes pour les pique-nique, ça évite les couverts et ça plaît aux enfants : poulet mariné-tomates cerises, concombre-comté, fruits… Idéalement, je me dis que je devrais préparer et congeler des préparations au début de la saison des pique-nique et en sortir un peu à chaque fois (souvent je décide au dernier moment de pique-niquer avec les enfants le mercredi midi) : muffins salés, roulés salés…

    • Bonne idée les brochettes, et super bonne idée de stocker des trucs au congélo !

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]