Du Monde dans ta cuisine

Carole Saturno est une journaliste que j’ai rencontrée par le biais de Chocolate & Zucchini, qu’elle fréquente depuis pas mal d’années, et dès notre premier déjeuner nous avons eu l’impression de nous connaître depuis toujours : sans avoir tout à fait le même parcours, nous avons le même genre de vie et le même genre de sensibilité, notamment culinaire, et c’est toujours un grand plaisir pour moi d’échanger avec elle.

Et quand elle m’a parlé du livre de cuisine pour enfants — elle en a elle-même trois — qu’elle allait publier chez Gallimard Jeunesse, j’ai tout de suite su que ça allait être une merveille, et cette prémonition a été confirmée lorsque Carole m’en a fait parvenir un exemplaire avec une gentille dédicace.

Dans Du Monde dans ta cuisine, Carole propose une trentaine de recettes à la fois simples et instructives, classées par occasion et par envie — de la street food au repas de fête en passant par quelques douceurs — qui font voyager les enfants autant que leurs parents, et permettent de se constituer un joli répertoire culinaire.

Les recettes sont expliquées clairement et sans condescendance, et mises en image étape par étape grâce aux illustrations pétillantes de Thomas Baas, dans un style rétro-moderne qui est tout sauf gnangnan.

(Cliquez pour voir les pages en plus grand.)

(Cliquez pour voir les pages en plus grand.)

Pour moi qui ai un enfant encore petit, ça me donne plein d’idées de plats que je pourrais faire avec son assistance, dès maintenant ou d’ici quelques temps. Et pour ceux dont les enfants sont un peu plus grands, en fonction de leur expérience et de leur degré de débrouillardise, j’imagine sans mal comment ce livre leur permettrait de faire leurs premiers pas en cuisine et de gagner en indépendance progressivement — le but ultime étant, évidemment, de mettre un jour les pieds sous la table pour déguster le poulet rôti-purée que votre petit a préparé pendant que vous faisiez la grasse matinée (on peut rêver, non ?).

La bonne nouvelle, c’est que j’ai trois exemplaires du livre Du Monde dans ta cuisine à vous faire gagner ! Pour participer*, laissez un commentaire ci-dessous en me racontant (en français ou en anglais) quelle est la toute première recette que vous avez apprise à faire sans l’aide d’un adulte quand vous étiez petit. Vous avez jusqu’au mardi 9 décembre minuit (heure de Paris) ; je tirerai alors au sort trois réponses et annoncerai ici les gagnants.

Bonne chance !

Les gagnants !

J’ai procédé au tirage au sort, et les heureux gagnants sont :

  • Yummy, qui a écrit : « Ma première recette vraiment toute seule c’était un gâteau au chocolat, recette trouvée dans un magazine culinaire du genre Cuisine Actuelle. Je ne m’en souviens plus du tout maintenant, je me souviens juste qu’il était saupoudré de sucre glace avec des patrons en forme d’étoiles que je m’étais appliquée à faire, et que je l’ai refait un certain nombre de fois ensuite (j’étais tellement fière!!) »
  • Aurélie, qui a écrit : « Ce concours fait remonter des souvenirs, merci! Je me rappelle avec émotion avoir longtemps feuilleté le superbe livre de ma mère La cuisine est un jeu d’enfants de Michel Olivier, et, après avoir cuisiné de nombreuses recettes accompagnée, m’être lancée dans la confection des allumettes au fromage. Lors de la dégustation, je me suis alors dit que j’avais eu la main un peu lourde sur la muscade… Je devais avoir 11 ans. Je n’ai jamais arrêté de cuisiner depuis! J’essaye maintenant de mettre mes deux loulous aux fourneaux ! »
  • Auguste, qui a écrit : « La toute première recette que j’ai appris a faire quand j’étais petit (le suis-je encore ? : 12 ans) c’est un fondant au chocolat délicieux que je fais encore et qui me plait toujours autant. »

Bravo à eux et merci à tous pour votre participation et vos commentaires, que j’ai lus avec délectation et émotion. Merci pour ces beaux souvenirs, toujours touchants et parfois très drôles !

* Veuillez noter que les envois seront limités à la France métropolitaine, donc si vous habitez ailleurs, assurez-vous que vous avez un ami en France qui pourra recevoir le livre pour vous le cas échéant.

(Cliquez pour voir les pages en plus grand.)

(Cliquez pour voir les pages en plus grand.)

  • Steph

    Quel joli livre ! Merci pour ce concours. Je me souviens que mes premières recettes de cuisine étaient tirées d’un livre de cuisine du monde pour les enfants avec une recette pour chaque pays et une illustration du pays en question. J’avais choisi du sucré pour commencer : des petits biscuits avec de la confiture…mais il me semble bien qu’ils étaient très très durs et qu’on n’a finalement pas pu les manger =( Heureusement, ça ne m’a pas découragée et la pâtisserie est ce que je préfère !

  • wabi

    J’adore le titre et le sous-titre du livre !
    Quel bonne idée de penser aussi aux enfants en ces temps où l’on assiste à une mobilisation générale en faveur du mieux se nourrir. Il n’est jamais trop tôt!
    Ma toute première expérience en cuisine, je crois bien qu’il s’agissait d’une purée de pomme de terre toute simple mais pas si facile, quand on n’est pas habitué au maniement d’un moulin à légumes….

  • CHarlotte

    Meci de nous présenter ce livre et de nous permettre de la gagner.
    Ma première recette? Un gâteau au chocolat, je crois? Oû était-ce la quiche au fromage de ma grand-mère? J’ai un doute!!

  • Alphakiddo

    Oh j’adore l’artwork pour le livre, c’est super. Ca ferait un top cadeau pour mon neveu alors je participe 🙂
    Je
    me souviendrai toujours quand je faisais les coquillettes à la main
    pour ma grand mère (famille italienne, pas cliché du tout haha). C’est
    plus facile quand on a des petits doigts et pas besoin des adultes pour
    s’amuser!

  • Elise

    Une des premières recettes que j’ai réussi à réaliser seule est celle de la bûche au chocolat que l’on faisait pour Noël avec ma grand-mère et mes soeurs : la génoise n’était pas difficile à faire si ce n’est à rouler quand elle sortait chaude du four, une fois recouverte d’une fine couche de confiture de coing. On la recouvrait ensuite de chocolat noir fondu, puis (moment attendu et préféré…!) la parsemait de sapins, bûches pailletés ou encore de Père Noël à la mine goguenarde. Aujourd’hui encore le gâteau roulé à base de génoise est, par sa simplicité et ses nombreuses variations possibles un de desserts préférés…au goût d’enfance et de fête ! Bonne soirée, Elise

  • oufti

    La recette du massepain, trouvée vers la St-Nicolas-dans un Tremplin, une revue scolaire belge: ce que les Français appellent platement pâte d’amande mais impérativement composée de 50 % de poudre d’amande au minimum, en version crue et cuite: un délice d’une simplicité …enfantine

  • Sophie

    Je pense que c’était des oeufs mimosa, une recette pour laquelle mes parents avaient du acheter exprès du ketchup! La recette, des 21 recettes de Pomme d’Api http://pedagogie.ac-toulouse.fr/ressources-grenade/fiches/recettes-api.htm, incluait en effet du ketchup et s’intitulait: Rose et jaune, des oeufs mimosa! Je me rappelle que j’utilisais un presse ail pour décorer le dessus des oeufs avec des le jaune d’oeuf dur.

  • caro

    Les crêpes! Les crêpes! Enfin pas du premier coup, l histoire est douloureuse et a laissé des traces cuisantes, mais des crêpes 🙂

  • Karine

    C’était un gratin dauphinois ! Je me souviens que je m’inquiétais parce que l’heure du repas approchait et que ma maman n’était pas encore rentrée. Voyant qu’elle n’avait rien préparé pour le diner… j’ai attrapé le livre de cuisine de mon grand frère (qui n’était pas là non plus) et j’ai regardé ce que je pouvais faire avec ce qu’il y avait dans la cuisine ! Bon vu l’épaisseur des rondelles des pommes de terre, il a fallu tellement longtemps pour le faire cuire qu’on ne l’a finalement mangé que le lendemain !

  • Palmira

    Sans aucun doute le premier gâteau c’était celui au yahourt présenté par Vanessa Paradis (alors bébé!) dans je ne sais plus quel magazine télé. C’était le paradis quand maman nous laissait le préparer comme des grands. Ce livre ravirait ma princesse de 4 1/2 ans qui ne jure pour l’instant que par les petites toques de lenôtre et je cherchais justement une nouvelle idée pour noël,,,
    Bonne chance !
    Palmira

  • Raphaëlle

    C’était un gâteau qui s’appelait « l’édredon chaud » : une sorte de pâte à crêpe épaisse, on versait dans un moule à manqué, et à la cuisson, ça gonflait, ça gonflait… pour retomber dès la sortie du four et on se retrouvait avec une crêpe méga épaisse qui faisait un peu sploutch !

  • Aurélie

    Ce concours fait remonter des souvenirs, merci! Je me rappelle avec émotion avoir longtemps feuilleté le superbe livre de ma mère « La cuisine est un jeu d’enfants » de Michel Olivier, et, après avoir cuisiné de nombreuses recettes accompagnée, m’être lancée dans la confection des allumettes au fromage. Lors de la dégustation, je me suis alors dit que j’avais eu la main un peu lourde sur la muscade… je devais avoir 11 ans. Je n’ai jamais arrêté de cuisiner depuis! J’essaye maintenant de mettre mes deux loulous aux fourneaux 🙂

  • Marieke

    Moi je crois que c’etait le pouding aux framboises (gateau). Je cueillait des framboises chez grand-maman, et revenait avec deux gros pots plein. Ensuite une petite pate a gateau a base de lait, hop au four avec un peu de sucre; Miam! Merci pour le blogue, bisous de Seattle d’une fan quebecoise!

  • Mélanie

    Merci pour ce concours ! Ma première recette était celle du quatre-quarts.

  • Elsa B

    quelle bonne idée ce concours! et merci pour tous ces articles qui mettent l’eau à la bbuche… Pour moi, la première recette n’est pas un plat à prprement parler, mais l’apprentissage de la mayonnaise maison, avec une longue explication sur la largeur /épaisseur du filet d’huile à verser en continu.
    Pas mal de ratés, heureusement rattrappés par mon cher papa, mais surtout pas mal de rigolades en famille. Le hic, je suis allergique à la mayonnaise!

  • mélanie dalle

    Coucou!
    Mes premiers souvenirs de cuisine avec ma maman sont des recettes de pâtisseries: gâteaux, cookies, brownies,…! Mais je crois bien qu’elle ne m’a jamais laissé faire une recette toute seule. Même encore aujourd’hui, il faut qu’elle m’aide d’une façon ou d’une autre: le four est-il bien réglé? le plat est-il adapté? est-ce assez mélangé?
    Et maintenant, je prends plaisir à cuisiner avec ma fille. A 3 ans et demi, elle se débrouille plutôt bien. Mais c’est assez stressant pour moi: j’ai toujours peur qu’elle se brûle ou qu’elle fasse une bêtise!
    En tout cas merci pour ce concours, le livre a l’air très chouette.
    A bientôt
    mela0704

  • Lisa

    Oh ça rappelle de bons souvenirs!! Ma toute première recette était une charlotte aux abricots, les biscuits à la cuillère trempés dans le sirop des abricots en boite, de la crème fraiche battue avec du sucre puis mélangée aux abricots au sirop coupés en cubes. Une recette toute simple d’enfant! (la preuve, 20ans plus tard je m’en souviens encore!)

  • Oh, il est vraiment chouette ce livre, j’aimerai bien le voir de plus près! 😉
    Pour moi, la première recette réalisée sans adultes mais à quatre mains avec ma soeur jumelle, c’était les scones! J’utilise d’ailleurs toujours la même recette aujourd’hui!

  • Céline

    Des gâteaux, au chocolat évidemment! Mais ma mère me laissait rarement faire seule, souvent j’étais juste là pour lécher le bol!!! Ce n’est qu’après avoir quitté la maison, une fois devenue étudiante, que je me suis vraiment mis à cuisiner, car les petits plats de Maman me manquaient trop!

  • Christine

    La première recette que j’ai fait toute seule en est une de pouding chômeur. Une recette bien québécoise. C’est une pâte à gâteau qu’on recouvre d’un sirop avant de mettre le tout au four. C’est encore meilleur quand le sirop est à base de sirop d’érable.

  • Ma première recette tout seul (qui ne venait pas d’une boite) était une ratatouille que j’ai fait dans un cours qu’ils nommaient « Économie Familiale » à mon époque, un cours où garçons et filles apprennait à coudre et cuisiner! Délicieux! Maintenant j’ai le goût de refaire cette recette (ça doit faire près de 25 ans que j’en ai pas fait!).

  • Anges Mmyy

    Ma première recette a été celle du far breton, une recette de ma maman, où on mesure avec une cuillère les quantités de farine et sucre, et on met la brick de lait entièrement. Très simple à préparer !

  • Floriane

    L’initiative est géniale ! Pourquoi les plus jeunes n’auraient-ils pas le droit de cuisiner, après tout ? 🙂
    Quant à la 1ère recette que j’ai réalisée toute seule, c’est celle des « Sablés souabes » de ma grand-mère : il s’agit en fait des petits gâteaux que l’on découpe à l’emporte-pièce en période de fêtes de fin d’années. J’ai passé toute mon enfance à l’observer, à la regarder peser méticuleusement chaque ingrédient, à appliquer une pression sur la pâte qu’elle étalait délicatement sur la table ; tout cela avant de participer à cette activité qui pour moi est devenue symbole de partage et de complicité avec ma grand-mère. Puis, de finalement réaliser ces petits biscuits moi-même, et de lui en faire profiter. Mais, quoi qu’il arrive, les sablés de ma grand-mère seront toujours les meilleurs ! *_*

  • Ariane

    Ma première recette… C’est un peu une question piège, mes parents étant assez peu portés sur la cuisine, j’ai longtemps été une experte en plats tout fait ou autres raviolis en boîte. Heureusement, mon goût pour la (bonne) cuisine l’a emporté et depuis je cuisine presque tous les jours (même si c’est « juste » pour me faire une bonne lunch box). J’essaye aussi de transmettre le goût des bonnes choses à ma fille de 2 ans qui est plutôt dans une période « des pâtes sinon rien »!

    Pour revenir à la question: j’ai un vague souvenir d’une expérimentation de type « beurre / nutella » (en proportion 50-50). Un peu plus tard, je me suis attaquée au poulet rôti avec plus de succès!

    • Ma mère cuisine très bien, mais j’ai mangé beaucoup (beaucoup !) de ravioli à la viande en boîte les mercredis midi quand je me faisais à déjeuner toute seule comme une grande. J’adorais ça !

  • Wouter

    Je me rappelle un livre de cuisine pour enfants, je pense que ma première recette était un ‘pizza’ fait avec des tartines, ketchup,jambon et fromage. J’étais très content 🙂

  • kanadelf

    il a l’air superbe ce livre!
    Ma première recette c’était autant que je m’en souvienne le gâteau Nana, gâteau familial par excellence que l’on retrouvait souvent chez nous. C’est comme un gâteau au yaourt, mais avec de la crème fraîche à la place et la mesure est un petit bol. Faudrait que je retrouve la recette, tiens! Mais j’ai peur de ne pas retrouver le goût de mon enfance 🙂

    • bonjour,

      si jamais vous retrouviez la recette, vous pourrez la partager avec nous ??? Chez nous on est des fans de crème 🙂
      merci et bon week-end

      • Je suis d’accord avec Emilie, on veut la recette du gâteau de Nana ! ^^ Et je suis d’accord avec toi, je me régale à la lecture de ces commentaires !

  • Hélène

    La première recette que j’ai fait toute seule est un moelleux au chocolat. C’était une recette au micro-ondes que je ne fais plus aujourd’hui, mais je me souviens que j’étais fière de réussir à la faire toute seule.

  • Marion Hayot

    Ce livre a vraiment l’air très beau et coloré!
    La recette qui me vient immédiatemment à l’esprit est un CAKE A LA BANANE que ma mère m’a appris à faire et que je faisais ensuite toute seule à chaque fête de famille. J’ai le souvenir particulier d’une cousine qui posait toujours la question en franchissant la porte de notre appartement : « As-tu fait ton cake à la banane? ». Je revois exactement le classeur dans lequel était (est sans doute toujours) rangée la recette. Je la consultais à chaque fois même si je la connaissais par coeur car je ne voulais pas me rater et décevoir les invités! Cela fait des années que je n’ai pas refait cette recette car j’expérimente des versions moins riches et moins sucrées. Même si elles sont excellentes, elles ne remplaceront jamais dans mon coeur ce cake à la banane d’enfance.

  • Auguste

    La toute première recette que j’ai appris a faire quand j’étais petit (le suis-je encore ? : 12 ans)c’est un fondant au chocolat délicieux que je fais encore et qui me plait toujours autant :p

  • oh qu’il a l’air beau ce livre ! j’aime beaucoup les dessins 🙂
    la première recette qu’on a préparé seules (en duo avec ma sœur) ce sont les palets de dames avec des raisins secs… nostalgie, nostalgie… ça m’a donné envie d’en refaire 😉

  • A la ‘tite cuillère

    Ce livre est tout mignon, il irait très bien pour mes neveux et nièces 😉
    La première recette que j’ai réalisé est une galette au beurre, recette familiale tellement délicieuse que j’en mangeais la pâte crue !

  • Aline

    Une crêpe expérimentale !!!! Cela a donné une étrange forme jaunâtre, avec de la grenadine en guise de sirop d’érable, pleine de grumeaux à faire pâlir un robot Kitchenaid !!!! C’était les années 70, mes parents me laissaient m’exprimer, mais le résultat était quand même désastreux ! Heureusement, aujourd’hui, je sais faire les crêpes, comme quoi !

  • Barthlomé Nadia

    Je faisais régulièrement une sauce pour accompagner les spaghettis. Avec le recul, j’ai réalisé qu’elle n’était pas vraiment adaptée car en fait elle consistait en une espèce de béchamel relevée avec du concentré de tomate… Mais ma famille n’était pas difficile, je n’ai jamais reçu de critiques négatives! Maintenant je suis plus attentive à l’équilibre entre légumes, féculents et protéines….

  • Alice

    Que ce livre à l’air beau! et chouette! et gourmand!
    La première recette que j’ai entièrement exécutée seule était une recette de sablés. Je me souviens que j’ai d’ailleurs pris plus de plaisir à les réaliser qu’à les manger car ils étaient devenus tout durs après refroidissement…

  • Marianne

    Je crois que la première recette que j’ai réalisée était une recette de sablés. J’aimais beaucoup pouvoir faire de la pâte à modeler tout l’après-midi, puis mettre tout ça au four et pouvoir déguster ! Quand même plus amusant que la pâte à sel, même si c’était certainement moins durable.

  • kika

    Pour ma part, la première réalisation en cuisine sans un adulte a été une recette trouvée dans un petit encart d’un livre de géographie du collège ( incroyable mais vrai!), recette d’inspiration asiatique à base de riz cuit avec des lamelles de poulet, des champignons noirs, des petites pois et morceaux de talons de jambon. Je l’ai cuisiné avec ma soeur il me semble.

    J’en ai un souvenir fabuleux, c’est devenu un plat assez courant à la maison, cuisiné ensuite par ma mère pendant de nombreuses années, aussi bon chaud que froid – je dirais même absolument dingue quand, adolescent, tu rentres tard le soir chez tes parents et qu’il en reste dans le plat… trop bon à 3h du mat’ 😉

  • Bon alors pour moi, c’était la béchamel ! Ma mère était nulle en béchamel donc c’est moi qui faisais car je la réussissais bien ! Je faisais sans mesurer mais avec une technique très spéciale où je me guidais aux marques dans la casserole… je savais combien de lait mettre, je versais jusqu’au repère et ma béchamel était toujours au top 🙂 Ca me fait bien rire quand j’y repense.
    Le livre a l’air effectivement magnifique, j’adore les graphismes

  • mja

    Magnifique ce livre: j’adore les illustrations! Ma toute première recette « vraiment toute seule » est liée à un jouet fantastique (quand repense aux normes des jouets d’aujourd’hui je rigole!): une VRAIE mini cuisinière, avec un minuscule four et deux minuscules feux électriques. Oui, vous avez bien lu, la cuisinière chauffait et cuisait « pour de vrai »! Bien évidement je ne me suis jamais brûlée, et pourtant je n’avais pas 5 ans quand je l’ai reçue…. Bref, la recette était liée à mon père, qui voyageait beaucoup, italien il avait la nostalgie du parfait Minestrone de son enfance, et je savais que c’était son plat préféré. Surtout lorsqu’il rentrait de voyage tard le soir. Alors l’après-midi de son retour je préparais soigneusement un minestrone de poupée, épluchant et détaillant tous les légumes frais avec une énorme quantité…d’amour. Le soir venu je le mettais à cuire sur ma cuisinière dans une minuscule cocotte, et lorsqu’il rentrait mon papa trouvait sur le feu un délicieux minestrone qui avait mijoté toute la soirée rien que pour lui. Ce n’est que bien plus tard que, grandissant, je réalisais la proportion lilliputienne de mon repas et compris que s’il le savourait avec une joie intense, il était probable que ma mère et lui partageaient ensuite un repas aux proportions un peu plus « adultes ». Aujourd’hui encore la longue préparation de ce plat d’une grande simplicité est sans doute l’un des moments que j’aime le plus dans la cuisine, l’épluchage sans fin de tous les légumes a le charme de l’enfance, et me berce mieux qu’une comptine. Bien entendu j’ai appris à mon fils ses secrets, et s’il n’a pas de véritable cuisinière à sa taille, il aime lui aussi le préparer à son tour, et c’est bien sûr le plat traditionnel de tous les « retour de voyage » de son papa (et des miens aussi!)

  • Garance Thery

    Une tarte groseille, framboise, peche, prune, pomme, confiture, miel, sucre, cannelle, raisin sec, noisettes, pain d’épice, petit lu, compote… Plus il y en avait mieux c’était !

  • Yummy

    Ma première recette vraiment toute seule c’était un gâteau au chocolat, recette trouvée dans un magazine culinaire du genre Cuisine Actuelle. Je ne m’en souviens plus du tout maintenant, je me souviens juste qu’il était saupoudré de sucre glace avec des patrons en forme d’étoiles que je m’étais appliquée à faire, et que je l’ai refait un certain nombre de fois ensuite (j’étais tellement fière!!)

  • Hanabi

    La recette du gâteau au yaourt d’Astrapi, que je décline encore à l’envi et que mes enfants connaissent par coeur (bon, aujourd’hui je varie les farines, j’utilise du yaourt de brebis et souvent du rapadura, mais ça marche toujours aussi bien !). C’est resté LA base de gâteau type cake à la maison, et je compte bien faire perdurer… merci Astrapi !

  • Solveig

    J’adore les livres de cuisine pour enfants…
    Ma première recette réalisée toute seule est un biscuit flamand de Ginette Mathiaud.
    Je me suis bien éloignée de cette cuisine puisque les livres de cuisine pour enfants que je possède sont ceux de Anne Brunner, Valérie Cupillard et Clea !
    J’apprécie beaucoup ton blog, tes recettes. Ce concours est une belle idée et fait ressurgir de beaux souvenirs.
    Pour tout, merci.
    Solveig.

  • Frédéric Bonnefont

    chouette!! chouette!!
    Ma première recette difficcile à dire, mais
    c’était dans les jambes de ma grand-mère, qui finissait toujours par me
    faire couper quelques choses, trier les herbes, ou « touiller »… « plus
    fort, aller touille plus fort ! »
    Je crois que la première chose que je fais tout seul c’était la béchamel.

  • isabel

    Je recommence car je crois que mon commentaire à disparu….;-(
    Ma première recette toute seule ce sont les truffes au chocolat…. pour le reveillon de noel, ma soeur et moi faisions des truffes et ma mère nous disait qu’il fallait former les boules devant la fenetre ouverte pour qu’elles restent fermes et fraiches… nos mains aussi étaient bien fraiches 😉 mais les truffes étaient délicieuses et c’est un bon souvenir…

  • Armelle

    Ma première recette… Les pommes au four… Laver les pommes, les creuser avec le creuse.pommes, les remplir avec poudre d’amandes, beurre et sucre roux… Miam! J’en ai encore l’eau à la bouche…

  • Seb

    C’était un gâteau roulé aux fraises que je devais apporter-je crois-pour mon anniversaire au cours de caté le mercredi matin.C’etait pas vraiment une réussite d’ailleurs…..

  • Sarah

    Bonjour,
    Merci pour ce concours ! Ma première « recette », c’était du chocolat fondu au micro-onde, versé encore chaud sur des boules de glace vanille et des petits beurres émiettés dessus. Pas vraiment de la grande cuisine mais j’étais très fière de le faire moi-même.

  • Auguste

    (Re)bonjour,

    Je suis super content d’avoir gagné le concours.

    Merci encore

    Auguste

    PS : Voici mon adresse : 5 rue René Laennec, 66100 Perpignan

    • Bravo Auguste ! Ton exemplaire arrivera d’ici quelques jours. A bientôt !

  • Spirelewer

    J’ai bien reçu le livre merci encore
    Auguste

  • C’est top, je le note pour un futur cadeau à un enfant d’amis!

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]