Cuisiner et Recevoir : Les 40 Meilleurs Conseils

La méga planche à découper de chez Earlywood qui a changé ma vie.

Inspirée par un épisode récent du podcast Happier à propos des conseils qui marquent une vie, j’ai lancé un appel sur Twitter et sur Facebook pour demander aux lecteurs de Chocolate & Zucchini de partager les meilleurs conseils culinaires qu’ils aient jamais reçus.

Voici les 40 perles de sagesse qui m’ont le plus parlé. Merci à tous ceux qui ont participé, et n’hésitez pas à ajouter vos propres conseils dans les commentaires !

Les Meilleurs Conseils en cuisine

Vos mains sont les outils les plus importants en cuisine. (Mark)

Choisissez les meilleurs ingrédients et les meilleurs ustensiles que vos moyens vous permettent d’acheter.

Utilisez toujours un saladier, une casserole, une planche à découper plus grands que ce dont vous pensez avoir besoin. (Susannah)

Goûtez à toutes les étapes.

Nettoyez au fur et à mesure.

« La coloration, c’est le goût ! » (Carla Hall, via Kristen)

Rater une recette est un fabuleux moyen de progression pour faire mieux la fois d’après. (Camille)

Utilisez les recettes comme un guide, et appropriez-les-vous. (Bea)

Investissez dans de bons couteaux et prenez-en grand soin. (Catherine)

Faites pousser vos propres herbes, fruits et légumes. Vous en tirerez une compréhension plus profonde des aliments, des saisons et des saveurs. (Frances)

Radis fraîchement cueillis

Faites simple. Ne noyez pas vos plats sous des sauces inutiles — sauf si c’est raté et que vous avez besoin de brouiller les pistes. (Elaine)

Si vous savez lire, vous savez cuisiner ! (Annabel)

Faites confiance à vos sens : au lieu de vous en remettre au minuteur, apprenez à entendre le grésillement des aliments à point, l’odeur des noisettes juste grillées, la croûte qui se forme sur le gâteau bien cuit. Ça ajoutera beaucoup à votre plaisir de cuisiner. (Ruth)

Privilégiez les produits frais et locaux. (Hailles)

Ne cuisinez pas avec du vin que vous ne boiriez pas. (Mike)

Pensez « agak agak » (littéralement, « plus ou moins ») — un terme malais qui désigne la cuisine intuitive. (Vermillion Roots)

N’ajoutez pas trop d’ingrédients. Trois saveurs, c’est suffisant pour un seul plat.

Ajoutez les épices avec parcimonie : on peut toujours ajouter, mais on ne peut pas retirer. (Gill)

Découvrez le pouvoir de la mise en place. (DeVonna)

N’utilisez jamais la puissance maximale de vos plaques, sauf pour faire bouillir de l’eau. (Avril)

C’est fou comme tout est meilleur avec un peu de sel — les légumes en particulier ! (Jenna)

N’ayez pas peur. (Margaret)

Les Meilleurs Conseils pour recevoir

Dacquoise à la framboise

Ne vous expliquez pas ; ne vous excusez jamais. (Julia Child, via ses nombreux disciples)

Les bons invités font oublier un mauvais plat ; un bon plat ne fait pas oublier de mauvais invités. (Bren)

Donnez-vous toujours du temps en plus. Toujours. (Alyce)

Créez un sentiment d’abondance pour que les gens sentent qu’ils peuvent se faire plaisir et se resservir. (Shannon)

Préparez le dessert d’abord! (Ray)

Servez juste assez d’un plat pour que les gens en veuillent d’avantage, pas suffisamment pour que leur palais se lasse. (Joyce)

Cuisinez en gardant à l’esprit les goûts de vos invités.

Ne servez jamais quelque chose que vous ne mangeriez pas vous-même. (Gill)

Arrêtez de vous agiter et commencez à vous détendre au moins 15 minutes avant que les invités arrivent. (Steph)

Préparez tous les ingrédients à l’avance et planifiez le déroulé de chaque plat. Vous vous épargnerez le chaos et les distractions une fois que vous commencerez à cuisiner. (Bud)

Viande et légumes

Prévoyez des plats qui ne doivent pas être servis chaud juste à la sortie four, mais qui peuvent attendre un peu ou être réchauffés. (Giulia)

Ayez toujours un bar bien fourni et de bons vins. (Blaise)

N’utilisez pas de recettes non testées. (Katherine)

[Ou bien justement] Profitez de l’occasion pour essayer de nouvelles recettes, et cuisinez toujours trop. (Betsy)

La présentation est capitale ; soignez la finition et essuyez bien les bords des assiettes. (Pola)

Assurez-vous de la complémentarité des couleurs sur votre buffet et dans vos plats. (Ingrid)

Quand vous achetez des assiettes, demandez-vous à quoi elles ressembleront avec de la nourriture dessus (j’imagine généralement des spaghettis). Vous n’avez pas besoin qu’elles volent la vedette à votre cuisine. (Kat)

Cuisinez avec amour. (Barbara)

Faites passer !

Connaissez-vous un cuisinier débutant qui pourrait bénéficier de ce concentré de sagesse culinaire ? Partagez ce billet !

Salade tomate mozza

  • Palmira

    lol d’accord avec plein de choses :o) J’aurais juste aimer le savoir il y a 20 ans…
    Bises,
    Palmira

    • C’est pour ça, je me dis qu’on peut faire gagner du temps à certains ! 😉

  • émilie

    c’est tellement vrai et déculpabilisant 🙂
    je connais des cuisiniers avec qui je vais partager ce billet !
    merci !

  • Punky Brewster

    « N’utilisez pas de recettes non testées » ? Comment ??? Mais quand alors ??????
    Moi, de l’apéritif au dessert, voire même jusqu’aux mignardises d’avec le café, quand je reçois des invités, je fais EXCLUSIVEMENT des recettes que je n’ai JAMAIS testées avant !
    Sinon quand est-ce que je peux préparer le dessert pour 12 personnes que je ne peux pas diviser parce qu’il ne va que dans un (grand) moule, ou bien une de tes recettes d’épaule d’agneau délicieuses que j’ai envie de tester mais que je sais que je ne ferai jamais que pour nous ?
    Et puis quelle meilleure occasion d’avoir un feed-back démultiplié sur ce qu’on a préparé que de recevoir des invités et de leur faire goûter quelque chose qu’on n’a encore jamais fait ?
    (en même temps, je ne prends en réelle considération que l’avis de mon barbu et le mien donc hum…)

    Mais je me note le conseil de Julia Child pour y (re)penser : « Ne vous expliquez pas ; ne vous excusez jamais. »
    Par exemple à chaque fois que j’apporte un plat et que je me lance dans le récit de tout ce qui n’a pas été au moment où je l’ai confectionné alors que personne n’a encore pu le goûter, ni même le respirer…

    • Tu remarqueras que ce conseil est immédiatement suivi de l’alternative : saisissez l’opportunité pour tester des nouvelles recettes ! Il y a deux écoles, je suis un peu entre les deux : je teste sur un groupe d’amis, et si ça me plaît bien, je la refais deux ou trois fois de suite pour d’autres invités, pour « rentabiliser » l’expérimentation.

      Quant au conseil de Julia Child, c’est exactement de ce genre de situation qu’elle parlait. Rien de plus épuisant d’ailleurs pour les invités que de devoir commencer par rassurer la cuisinière que si, si, c’est très bon, mais non, mais non, ce n’est pas du tout brûlé, ou à peine, etc. etc. 🙂

  • graffie

    J’ajouterai : pour un essai, lire la recette TRES attentivement avant de la programmer (pour éviter de se rendre compte au dernier moment qu’il manque un ingrédient, ou qu’il fallait prévoir un temps de repos de x heures…).
    Et je suis d’accord avec les commentaires précédents, les invitations sont une occasion parfaite pour les tests : si c’est réussi, ca fait du bien au moral d’avoir des compliments, et si c’est raté, ben… plus on est nombreux à en manger (bien obligé quand on est invité 😉 moins il en reste ! Et le fait que ce soit un essai peut expliquer l’échec… Et personnellement, il n’est pas rare que je réussisse l’essai (traduction de mes héritiers : « tu peux recopier la recette dans ton cahier »), mais que je rate la deuxième fois !

    • Ah oui, la chance du débutant, ça m’arrive aussi, c’est énervant ! 🙂

  • Marie AMAT

    J’ajouterais, car je n’ai pas la place de stocker mixeur et tout un tas de machines et que je m’en débrouilles très bien, LE MORTIER EST TON MEILLEUR AMI !

  • Boulie27

    C’est Uel modèle de planche à découper surnla photo ? Le plus grand ? Je voudrais m’en acheter une mais je sais pas si je prends la plus grand ou le modèle en dessou…merci de ton aide !!

Recevez la newsletter

Recevez GRATUITEMENT par email mes toutes nouvelles recettes, plus des infos et astuces exclusives. Vous pouvez aussi choisir d'être notifié dès qu'un nouveau billet est publié.

Lisez la dernière edition de la newsletter.






[11]
[11]
[11]
[11]